La vaccination a protégé des générations entières contre les maladies infectieuses graves

Publié le : mercredi, 20 décembre 2017 19:42   Lu : 10 fois

ALGER - Le président de la Société algérienne de pédiatrie (SAP), Pr. Abdellatif Bensenouci a mis l'accent mercredi sur la nécessité de vacciner les enfants contre les maladies infectieuses graves, affirmant que cette opération a contribué pendant des années à la protection de générations entières et à l'éradication de certaines maladies.

En marge des travaux du 38e congrès de la pédiatrie, le Pr Bensenouci qui est également chef de service pédiatrie au CHU de Béni Messous, a indiqué que l'Etat a vacciné plus de 28 millions d'Algériens depuis 1985, précisant que grâce à cette opération "l'Algérie a pu non seulement protéger des générations entières mais aussi  éradiquer des maladies contagieuses graves ce qui lui a valu la reconnaissance de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il a appelé les parents à se rapprocher des établissements de santé de proximité pour vacciner leurs enfants lors  de la campagne de vaccination contre la Rubéole et la Rougeole, organisée par les ministères de l'Education et de la Santé et prévue entre le 21 décembre 2017 et le 7 janvier 2018, mettant en exergue les bienfaits de cette opération qui a prouvé son efficacité dans le cadre du calendrier national de vaccination infantile.

M. Bensenouci a mis l'accent sur l'impératif de sensibiliser les médecins nouvellement diplômés à l'importance de la vaccination. "Ils font partie d'une génération qui n'accorde pas la même importance à cet aspect par rapport à leurs prédécesseurs, car ils n'ont pas vécu les maladies dangereuses qui décimaient les Algériens", a-t-il soutenu, citant à titre d'exemple la poliomyélite et la rougeole qui causent des handicaps chroniques aux enfants.        Il importe de sensibiliser la nouvelle génération de médecins à l'importance de la vaccination, a insisté l'expert, mettant en garde contre le risque de résurgence de maladies infectieuses graves lié à une mauvaise couverture vaccinale.

Il faut préserver l'acquis de la vaccination complète de la population et poursuivre les campagnes de rattrapage pour éviter le retour de ces maladies qui peuvent être mortelles, a-t-il ajouté.

Il a, dans ce cadre, précisé que le ministère de la Santé avait mobilisé les professionnels du secteur au niveau des établissements de proximité pour prendre en charge les enfants qui pourraient présenter des réactions allergiques suite à l'administration du vaccin, saluant la stratégie mise en place par l'Etat en matière de vaccination qui "fait l'unanimité auprès des Algériens", a-t-il dit.

Déplorant les entraves qui ont contrarié l'opération en mars dernier, il a appelé l'ensemble des acteurs au sein de la société à faire face à ces pratiques qui visent à "saper les efforts consentis par les experts et les acquis réalisés depuis l'indépendance".

La vaccination a protégé des générations entières contre les maladies infectieuses graves
  Publié le : mercredi, 20 décembre 2017 19:42     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 10 foi (s)   Partagez