Les start-up pour faciliter l'intégration des diplômés universitaires à la vie professionnelles

Publié le : lundi, 05 décembre 2022 20:19   Lu : 144 fois
Les start-up pour faciliter l'intégration des diplômés universitaires à la vie professionnelles

ALGER - Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari a affirmé, lundi à Alger, que son secteur accordait une grande importance au développement des start-up comme outil permettant de faciliter l'intégration des diplômés universitaires, des instituts et des écoles à la vie professionnelle.

Dans une déclaration à la presse en marge des travaux du Forum africain des start-up qui se tient au Centre international des conférences Abdellatif Rahal (CIC, Alger), M. Baddari a précisé que son département ministériel "œuvre à atteindre l'objectif de faire passer l'étudiant d'un simple demandeur d'emploi à un entrepreneur créateur de richesse et de postes d'emploi".

A ce propos, le ministre a mis en exergue l'importance de la nouvelle procédure en vertu de l'arrêté ministériel n 1275 du 27 septembre 2022  portant sur le mécanisme +un diplôme...une startup+.

En vertu de cet arrêté, les étudiants en fin de cycle qui préparent leurs master, ingéniorat ou thèse de doctorat dans le cadre du mécanisme "un diplôme ...une start-up" peuvent bénéficier du label "projet innovant" et "start-up".

Le ministère mène actuellement une large campagne de sensibilisation au niveau des établissements universitaires pour inciter les étudiants à concrétiser leurs idées innovantes dans le cadre des diplômes Master et Doctorat en projets effectifs et contribuer ainsi au développement socioéconomique du pays.

Après avoir souligné la capacité des étudiants à innover des produits et des solutions compétitives, M. Baddari a mis l'accent sur le rôle attendu de l'université comme "institution citoyenne" dans la recherche de solutions idoines aux problèmes posés dans la société et l'aide à la prise de décisions et des mesures adéquates ainsi que la création d'une valeur ajoutée à l'économie nationale.

A une question sur la prolongation des horaires des études à l'université au soir, le ministre a fait savoir que son secteur avait déjà entamé l'application de cette procédure à travers plusieurs universités au niveau national.

L'ouverture de la bibliothèque a été prolongée, comme première phase, à 20:00, a fait savoir le ministre ajoutant que son département ministériel adresse des correspondances à tous les établissements universitaires sur ce sujet en vue d'insuffler une dynamique au niveau du secteur à travers l'ensemble du territoire national.

Les start-up pour faciliter l'intégration des diplômés universitaires à la vie professionnelles
  Publié le : lundi, 05 décembre 2022 20:19     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 144 foi (s)   Partagez