Appel à vacciner toute la population pour parvenir à une immunité collective

Publié le : lundi, 26 juillet 2021 12:47   Lu : 9 fois
Appel à vacciner toute la population pour parvenir à une immunité collective

ALGER - L’immunité collective ne peut être atteinte en Algérie que par la vaccination de pratiquement toute la population, soit 80 à 90 % des Algériens, a affirmé lundi le chef du service des maladies infectieuses à l'EPH de Boufarik (Blida), docteur Mohamed Yousfi.

"Tous les spécialistes s'accordent à dire qu’il faut vacciner pratiquement toute la population, soit 80 à 90% des Algériens pour parvenir à l’immunité collective", a indiqué Dr Yousfi qui s’exprimait sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale, relevant  qu’actuellement l’Algérie est "loin de l’immunité collective qui est de 70% au moins".

En ce sens, Dr Yousfi, également président de la Société algérienne d'infectiologie, a estimé qu’il était "impératif d’accélérer l’opération de vaccination, ce qui laisse supposer qu’il faut acquérir encore beaucoup plus de doses pour aller rapidement vers l’immunité collective", recommandant, à ce titre, de "disposer de grands espaces, à l’instar des autres pays, afin d’accélérer l’opération de vaccination et de vacciner ainsi des centaines de milliers de personnes quotidiennement".

Concernant la "réticence" des professionnels de la Santé à se faire vacciner, Dr Yousfi a affirmé que la vaccination pour ce corps "doit être une obligation professionnelle", expliquant que "ceux qui exercent dans le secteur sont constamment dans le risque et transmettent aussi le virus à d’autres personnes".

"Le personnel de la Santé doit donner l’exemple en matière de vaccination", a-t-il souligné, déplorant que plusieurs d’entre eux "tombent malades ou décèdent car ils ne sont pas vaccinés, ce qui est inadmissible".

Selon Dr Yousfi, qui est aussi président du Syndicat national des praticiens spécialistes de la Santé publique (SNPSSP), "plusieurs pays ont décidé ou envisagent de rendre obligatoire la vaccination pour le personnel de la Santé afin de mieux affronter la pandémie".


Lire aussi: Covid-19: réception d'une 1ère livraison de concentrateurs d’oxygène à bord d'avions militaires


Interrogé sur le nouveau variant Delta, il a fait savoir que "beaucoup de jeunes décèdent alors qu’ils ne présentent aucune maladie chronique", expliquant que cette situation est due aux "caractéristiques de ce nouveau variant, lequel demeure très contagieux".

Pour Dr Yousfi, "la stratégie vaccinale dans le monde est en train de changer de manière à toucher les enfants de 12 ans, voire moins de cet âge, d’où la nécessité de vacciner 80 à 90% de la population pour parvenir à l’immunité collective".

Par ailleurs, il a salué la décision prise lors du Conseil des ministres dimanche pour un retour au confinement, qualifiant la situation dans les structures de santé de "dramatique".

"La décision du retour au confinement était indispensable au risque d’assister à l’effondrement du système de santé en Algérie car la situation est très grave, voire catastrophique car on est submergé dans certains hôpitaux d'autant plus que plusieurs membres du secteur ont été contaminés", a-t-il relevé.

Media

Appel à vacciner toute la population pour parvenir à une immunité collective
  Publié le : lundi, 26 juillet 2021 12:47     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 9 foi (s)   Partagez