Apnée du sommeil : une prise en charge précoce est recommandée

Publié le : jeudi, 22 avril 2021 17:04   Lu : 149 fois
Apnée du sommeil : une prise en charge précoce est recommandée

ALGER-Le Dr Hocine Mahmoudi, spécialiste des troubles respiratoires à l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Salim Zmirli a indiqué qu'une prise en charge précoce est recommandée pour les personnes souffrant du syndrome d’apnée du sommeil qui peut entrainer des complications et parfois la mort.

Lors d’une journée de sensibilisation organisée à l’Hôpital Salim Zmirli sur les risques de l’apnée du sommeil, Dr Mahmoudi a souligné que ce syndrome est "très répandu en Algérie", notamment chez les personnes souffrant d'obésité qui est, selon lui le "facteur commun" chez les diabétiques, les hypertendus et les cardiopathes, recommandant la consultation médicale pour une prise en charge précoce de cette pathologie.

Négliger ce syndrome constitue un risque pour la santé et peut entrainer de graves complications, particulièrement lorsque ces pauses respiratoires se produisent plusieurs fois par nuit, ce qui retentit fortement sur la qualité de vie, a-t-il expliqué, précisant que des troubles du comportement peuvent être observés tels que l’irritabilité, la difficulté à se concentrer, la somnolence et la fatigue excessive.

Lors de la consultation, le médecin traitant interroge le malade sur sa vie quotidienne et son travail pour lui faire éviter des complications et tous types d’accidents et tenter d'identifier les causes du ronflement et de l’arrêt de la respiration pouvant entrainer d’autres maladies graves, dont l’accident vasculaire cérébral (AVC) qui se produit notamment durant la nuit, a-t-il indiqué.

Concernant les personnes souffrant de ce syndrome sans aucune autre maladie, le Dr Mahmoudi a expliqué que ces personnes peuvent avoir une prédisposition génétique facteur précisant que les choses se compliquent davantage si la personne souffre d'obésité. Il a toutefois rassuré qu’un «bon suivi médical permet une guérison complète».

Le même spécialiste a rappelé que l'obésité demeure le "facteur commun" de toutes les maladies cardiovasculaires, du diabète et autres complications, appelant à davantage de prévention pour lutter contre ce phénomène au sein de la société. De son côté, le chef de service de médecine interne à sein du même établissement, le professeur Nadia Omnya a fait savoir que l'EHS organisait chaque année des journées de sensibilisation sur le diabète ses complications, ajoutant que le thème de cette année a porté sur le syndrome de l’apnée du sommeil vu les risques qu'il représente pour la santé du malade.

Lors de ces journées, les citoyens ont été sensibilisés à la prévention du diabète, notamment en ce qui concerne les aspects liés à la nutrition pendant le mois sacré, car, a-t-elle expliqué, il a été constaté que "de nombreux patients ne respectent pas les conseils et les recommandations des médecins, ce qui entraine un déséquilibre du taux de glycémie nécessitant parfois l'évacuation du malade dans un état "très critique" à l'hôpital, a-t-elle déploré.

Le Dr Omnya a souligné également la nécessité de respecter les mesures barrières liées au Coronavirus par les personnes atteintes de maladies chroniques, notamment les diabétiques étant des patients à risque, faisant observer que la plupart des cas infectés par le virus arrivent souvent à l'hôpital dans un état «très grave».

Apnée du sommeil : une prise en charge précoce est recommandée
  Publié le : jeudi, 22 avril 2021 17:04     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 149 foi (s)   Partagez