Evaluation de la numérisation: une rencontre regroupe les représentants de 30 ministères

Publié le : jeudi, 25 mars 2021 13:31   Lu : 88 fois
Evaluation de la numérisation: une rencontre regroupe les représentants de 30 ministères

ALGER - Le ministère de la Numérisation et des Statistiques a organisé, jeudi à Alger, une rencontre qui a regroupé les responsables de la numérisation de plus de 30 ministères, afin d'échanger et évaluer les plans nationaux de développement du numérique, élaborés au niveau de chaque département ministériel.

Lors de son intervention, le ministre du secteur, Hocine Cherhabil, a souligné l'importance de cette "occasion unique" qui constitue une "avancée" dans la relation sur le numérique.

Cette rencontre qui a pour objectif, poursuit-il, d'"échanger, de discuter et d'évaluer" les plans nationaux de développement du numérique élaborés au niveau de tous les départements ministériels, permettra à chacun des participants de parler de son plan prévisionnel pour l'année 2021 dans le domaine du numérique.

"L'objectif ultime du projet de transformation numérique est de faciliter le quotidien du citoyen", en plus de faire "reculer la bureaucratie pour un passage progressif d'un Etat traditionnel à l'Etat numérique", soutient-il, estimant que cette ambition nécessite une conjugaison des efforts pour que le bénéfice de ce changement profite à tous les Algériens.

Lors de cette rencontre, il est question d'aborder le contenu du canevas établi par chaque département et qui se résume en plusieurs axes, selon le ministre.

Le premier axe concerne la relation de l'administration avec le citoyen à travers les plateformes mises en place afin de répondre à ses besoins, explique le ministre citant notamment la plateforme élaborée par le ministère de la Justice pour le retrait du casier judiciaire en ligne ou encore le téléchargement de certains documents de l'état civil en ligne développé par le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.

Le second axe abordé par le ministre est le secteur économique avec les entreprises qui seront en mesure de s'occuper davantage du développement de leurs produits et services, une fois que l'administration ne constituera plus un "frein", en ayant la possibilité de régler tous les problèmes administratifs avec un clic économisant, ainsi, du temps.


Lire aussi: Une politique nationale de numérisation en cours d'élaboration


Les applications internes sont le troisième volet qui a été énuméré par M. Cherhabil qui a expliqué que ce genre de solutions permet la gestion électronique des documents représentant une économie d'échelle qui se chiffre, selon lui, "à des centaines de millions de dinars".

Il a donné comme exemple l'échange de courrier électronique entre les différentes directions d'une même entité au lieu de transporter "une liasse de documents" d'un bureau à l'autre.

S'adressant aux participants à cette rencontre, il a affirmé que ce qu'il a qualifié de "numérisation en marche" sera le fruit de leurs efforts et permettra de faire avancer les réformes administratives et économiques de l'Etat considérant les applications développées par les différents départements comme le noyau de cette action qui devra, selon lui, être renforcée en créant une synergie entre les différents ministères.

Le ministre a évoqué, en outre, lors de son allocution, les résultats de l'étude réalisée par son département à travers l'envoi d'un questionnaire à tous les départements ministériels afin de recueillir des informations sur les projets programmés pour 2021.

D'après les premiers résultats de cette étude, les plans d'actions envoyés par 28 ministères comprenant 222 projets d'applications avec 31 d'entre eux destinés au rapprochement de l'administration du citoyen et 22 concernant des applications et autres plateformes dédiées aux opérateurs économiques.

Il a évoqué, aussi, que sur les 139 activités réglementées, les dossiers de 88 d'entre elles étaient traitées par des plateformes numériques.

Enfin, M. Cherhabil a mis en garde contre les menaces des attaques cybernétiques qui se multiplient en utilisant les outils numériques et le travail à distance à grande échelle, appelant les responsables des différents ministères à prodiguer des recommandations quant à la sécurisation des systèmes d'information et la création d'applications de sécurité cybernétique.

Evaluation de la numérisation: une rencontre regroupe les représentants de 30 ministères
  Publié le : jeudi, 25 mars 2021 13:31     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 88 foi (s)   Partagez