Vers un recours à des compétences étrangères pour réduire la facture de transfert des malades vers l’étranger

Publié le : mercredi, 03 mars 2021 08:30   Lu : 141 fois
Vers un recours à des compétences étrangères pour réduire la facture de transfert des malades vers l’étranger

BLIDA - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Reforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a annoncé, mardi à Blida, un recours programmé à des compétences médicales étrangères, dans l’objectif de réduction de la facture de transfert des malades vers l’étranger.

"Nous allons œuvrer en vue de la réduction de la facture de transfert des malades vers l’étranger pour bénéficier d’intervention chirurgicales non disponibles dans les hôpitaux nationaux, par un recours à des compétence étrangères, qui réaliseront ces interventions en Algérie, avec l’assistance de cadres médicaux locaux", a déclaré le ministre, lors de son inspection des conditions de prise en charge des malades au niveau du service de cardiologie du CHU "Franz Fanon", à l’entame de sa visite de travail dans la wilaya.

Il a, à ce titre, lancé un appel aux responsables en charge des différents services hospitaliers, "en vue de coordonner avec les compétences étrangères", en accordant néanmoins la "priorité aux Algériens émigrés à l’étranger", dans le but, a-t-il dit, de "faire venir des équipes médicales, qui assureront l’encadrement des interventions programmées à la réalisation dans des pays étrangers, et partant permettre une réduction des frais (en devises) de transfert des malades vers l’étranger", a-t-il souligné.


Lire aussi: Transfert des malades pour soins à l’étranger : nécessité d'une stratégie nationale unifiée


Outre la réalisation des interventions chirurgicales, M. Benbouzid a appelé à la mise à profit du savoir faire et de l’expertise de ces compétences étrangères dans la "formation des médecins de différentes wilayas du pays", tout en assurant que l’adoption de cette méthode de travail ne "diminue en rien de la valeur des compétences nationales qui manquent juste d’expérience dans certaines spécialités médicales, comme cela est de rigueur dans nombre de pays de par le monde, qui partagent leur expertise médicale avec d’autres pays", a-t-il expliqué.

Il a cité, à titre indicatif, l’envoi, par l’Algérie, d’équipes médicales vers la Mauritanie pour la réalisation d’intervention chirurgicales. "Une initiative qui sera élargie à d’autres pays frères et africains à l’avenir", a indiqué M. Benbouzid.

Vers un recours à des compétences étrangères pour réduire la facture de transfert des malades vers l’étranger
  Publié le : mercredi, 03 mars 2021 08:30     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 141 foi (s)   Partagez