La sécurité énergétique de l'Algérie exige la mise en place d'une stratégie nationale associant tous les secteurs

Publié le : mardi, 02 mars 2021 18:28   Lu : 99 fois

ALGER - Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a souligné, mardi à Alger, l'importance de mettre en place une stratégie nationale globale, en vue de garantir une sécurité énergétique qui repose sur le potentiel fort et renouvelable.

Lors de la présentation du "Livre blanc sur la vision stratégique nationale de la recherche et de l'innovation dans le domaine de la transition et de la sécurité énergétiques", le ministre a indiqué que l'Algérie qui "génère 98% de ses revenus des exportations des hydrocarbures et assure 99% de sa production électrique à partir du gaz naturel, doit mettre en place une stratégie globale, à même de garantir sa sécurité énergétique".

Une stratégie qui repose sur la potentiel fort et renouvelable, avec la nécessité de s'adapter à la 4e révolution économique mondiale définie par  le modèle tridimensionnel englobant abandon du charbon, instauration de la numérisation et décentralisation".

Pour concrétiser cette stratégie, poursuit le ministre, il faudra " engager des réformes structurelles profondes dans tous les domaines, en se basant sur une nouvelle vision du modèle de production et d'utilisation de l'énergie en Algérie".

Et de rappeler que le monde "se dirige, à l'avenir, vers un nouveau mode de consommation d'énergie, qui opérera un changement à l'équilibre des forces et une recomposition du paysage politique au sein des Etats et au niveau régional".

Selon M. Benziane, la position de l'Algérie, "étant un pays pivot en Afrique et en Mer Méditerranée et le carrefour de trois continents, ainsi que ses grandes potentialités énergétiques sous toutes leurs formes, érige le pays en "nouvelle région d'énergie dans le monde, aux portes de l'Europe, de l'Afrique et du Moyen-Orient".

Pour faire face à ces préoccupations et se préparer à la transition énergétique "laquelle doit être progressive, en vue de passer d'un mode qui repose sur les énergies renouvelables connues pour être moins polluantes", il a été procédé à l"élaboration du livre blanc sur le développement d'une vision stratégique intersectorielle sur la transition et la sécurité énergétiques", a fait savoir le ministre.

Une vision prospective s'étalant jusqu'en 2030 et dans laquelle le ministère s'acquitte d'un rôle important, en regroupant les capacités au service des secteurs socio-économiques, a-t-il ajouté.

Le ministre a réitéré, à ce titre, l'importance de se focaliser sur la formation des compétences qualifiées en vue de leur permettre de maîtriser les technologies de pointe, en sus de l'amélioration de la gouvernance et du développement de méthodes de travail, en vue de concrétiser une production attractive et durable en la matière.

Le ministre a, en outre, affirmé la disposition de son secteur à assurer la ressource humaine qualifiée, en vue de contribuer à la mise en œuvre de cette stratégie.

La sécurité énergétique de l'Algérie exige la mise en place d'une stratégie nationale associant tous les secteurs
  Publié le : mardi, 02 mars 2021 18:28     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 99 foi (s)   Partagez