Benziane appelle les spécialistes en droits de l'Homme à dévoiler la sordidité des crimes de la colonisation française

Publié le : jeudi, 18 février 2021 17:39   Lu : 89 fois
Benziane appelle les spécialistes en droits de l'Homme à dévoiler la sordidité des crimes de la colonisation française

ALGER- Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a appelé, jeudi à Alger, les spécialistes en droits de l'Homme à l'impératif de dévoiler "la sordidité des crimes" commis à l'encontre du peuple algérien durant la colonisation française.

Lors d'une cérémonie organisée au siège du ministère à l'occasion de la célébration de la Journée nationale du Chahid et la distinction de nombre de lauréats dans différentes activités sportives et culturelles, M. Benziane a fait savoir que "les laboratoires de recherche dans le domaine des droits de l'Homme sont appelés à lever le voile sur la sordidité des crimes commis à l'encontre de notre peuple, des décennies durant, par la France coloniale et les dénoncer".

Les autorités françaises "dissimulent ces crimes et détiennent nos archives nationales afin d'aliéner notre mémoire nationale", a poursuivi le ministre qui a souligné que ces archives "sont un droit souverain de l'Algérie conformément à la légalité, aux lois et aux coutumes internationales".

Il a insisté, en outre, sur l'impératif de "mettre en exergue les crimes commis contre la nature et l'environnement qui sont toujours exposés aux effets néfastes à l'homme, à la faune et à la flore".

Le ministre a appelé, dans ce sens, "l'élite scientifique, les intellectuels et les chercheurs à l'impératif de s'acquitter de leur rôle et de leur responsabilité nationales dans l'élaboration d'une méthodologie rigoureuse et bien définie", que ce soit dans l'écriture où l'enseignement de l'Histoire, outre à la consécration de leurs efforts en vue d'adhérer au projet de "la mémoire nationale" à travers un travail "certifié, scientifique et objectif pour la préparation d'une génération qui croit en son histoire et participe à l'édification de son pays".

A cette occasion, M. Benziane a évoqué les crimes commis contre l'Algérie pendant plus d'un siècle, dont "des génocides organisés et des crimes de guerre odieux", relevant l'utilisation d'armes de destruction massive et les essais nucléaires ayant détruit toute forme de vie dans plusieurs régions du Sud de l'Algérie.

Le ministre a qualifié, en outre, l'opération "Gerboise bleue" de "crimes barbares et de tache noir sur le visage horrible de la France qui tente de le cacher avec des slogans truqués dont la défense des droits de l'Homme, la liberté, la démocratie, la fraternité et l'égalité, au moment où elle fait la sourde oreille lorsqu'il s'agit de présenter des excuses concernant ses crimes de guerre en Algérie".

Pour rappel, la rencontre d'aujourd'hui, qui s'est déroulée en présence de nombre de ministres, du Conseiller du Président de la République chargé des archives et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, a été consacrée à la distinction des lauréats dans différentes activités sportives et culturelles organisées à distance en janvier et février.

Benziane appelle les spécialistes en droits de l'Homme à dévoiler la sordidité des crimes de la colonisation française
  Publié le : jeudi, 18 février 2021 17:39     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 89 foi (s)   Partagez