Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs

Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 15:21   Lu : 6 fois
Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs

ALGER - La course au vaccin contre la Covid-19 a commencé à montrer des résultats prometteurs pour venir à bout de la pandémie qui a provoqué depuis son apparition en décembre 2019 une crise sanitaire mondiale sans précédent.

Les préparatifs s'accélèrent entre les différentes structures de recherches pour produire les vaccins anti-Covid-19 tant attendus mais des incertitudes demeurent notamment en ce qui concerne l'efficience et la disponibilité de cet antidote.

Les efforts consentis par les scientifiques du centre de recherches russe Gamaleïa, ont abouti au développement d'un vaccin russe anti-Covid-19 nommé "Spoutnik V" dont l'efficacité a été estimé à 91,4%. La Russie présentera mercredi son vaccin au siège de l’ONU.                                     

Des résultats complets des recherches menées par la société américaine Moderna a ont confirmé une haute efficacité estimée à 94,1%, tandis que les Britanniques ont de leur côté entrepris des recherches pour le développement d'un vaccin contre la maladie Covid-19 confectionné par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford.

Toutefois, le directeur général du groupe a indiqué qu"une étude supplémentaire" était nécessaire, après des critiques concernant les résultats annoncés.

Selon les résultats intermédiaires d'essais cliniques de grande échelle réalisés au Royaume-Uni et au Brésil, le laboratoire britannique avait annoncé lundi que son vaccin était en moyenne efficace à 70%.

"L'OMS attend avec impatience la publication complète des données d'Oxford/AstraZeneca", a indiqué jeudi l'organisation. Pour l'instant, moins probant que celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, le vaccin d'AstraZeneca présente cependant l'avantage d'utiliser une technologie plus traditionnelle que ces deux concurrents, ce qui le rend moins coûteux et plus facile à stocker puisqu'il peut être conservé dans des réfrigérateurs et non à très basse température.

AstraZeneca avait indiqué avancer rapidement dans la fabrication prévue de 3 milliards de doses, qui seront disponibles en 2021. A titre de comparaison, Pfizer et son partenaire BioNTech ont annoncé 1,3 milliard de doses d'ici fin 2021.

 

Les plus vulnérables et les plus exposés privilégiés

 

Sans plus attendre, la Russie a commencé à vacciner ses militaires contre le nouveau coronavirus vendredi. Au total, plus de 400.000 militaires doivent être vaccinés dans le cadre de cette campagne de vaccination lancée conformément à l'ordre du président Vladimir Poutine.

A ce jour, plus de 2.500 militaires ont été vaccinés, et leur nombre doit atteindre 80.000 d'ici la fin de l'année. Début septembre, le ministre de la défense russe, Sergueï Choïgou, avait annoncé s'être fait vacciner lui-même avec le vaccin russe Spoutnik V.

La liste des populations prioritaires aux Etats-Unis pour la vaccination contre le Covid-19 n'a pas été officiellement arrêtée, mais déjà les avis d'experts y divergent, concernant notamment les plus vulnérables et les travailleurs essentiels, tandis que le gouvernement britannique a carrément crée un ministère des vaccins contre le coronavirus.

La vaccination en France contre le Covid-19 devrait être proposées aux "plus fragiles", sans être obligatoires, dès fin décembre-début janvier, a annoncé mardi le président Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée.


Lire aussi: Covid-19 : mise en garde contre la consommation "anarchique" des anticoagulants


Les premières doses de vaccin contre le Covid-19 arriveront au Canada début 2021, un peu plus tard que dans les pays producteurs faute de capacité locale de fabrication, a déclaré mardi le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, estimant que les pays qui produiront le vaccin vont "évidemment prioriser l'accès à leurs vaccins à leurs citoyens d'abord".

Le Canada a réservé des dizaines de millions de doses des nouveaux vaccins du duo américano-allemand Pfizer/BioNTech et de l'Américain Moderna, ainsi que du Suédo-Britannique AstraZeneca.

Par ailleurs, l'Autriche compte entamer, en janvier, sa campagne de vaccination par les premiers produits" commandés dans l'UE en commençant par les personnels de maisons de retraite et les pensionnaires de plus de 65 ans, les personnes à risque et les professionnels de la santé dans le but de vacciner au moins 50% de la population.

Le reste de la population doit pouvoir être vacciné, à partir du deuxième trimestre 2021. En vaccinant les personnels de santé, les autorités autrichiennes comptent préserver le système et protéger des personnes particulièrement exposées sur le plan professionnel.   

Le Japon s'engage dores et déjà à fournir gratuitement des vaccins aux 126 millions d'habitants du pays, en vertu d'un projet de loi adopté mercredi au moment où l'archipel fait face à une recrudescence des infections

 

L'Algérie tient à acquérir un vaccin sûr et efficace

                                                                              

A l'instar d'autres pays africains et du monde, l'Algérie tient de son côté à acquérir le meilleur vaccin en matière de qualité, en prenant en compte ses effets secondaires et le coût.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a rappelé l’engagement du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à acquérir le vaccin anti-Covid "au profit de nos citoyens dans les meilleurs délais", tout en indiquant que "le choix du produit, qui revient en premier lieu à l’autorité sanitaire, doit impérativement offrir les gages de qualité, de fiabilité et bénéficier de l’agrément de l’Organisation mondiale de la santé.

Des contacts sont en cours entre les autorités publiques et des laboratoires, des consulats et autres, pour l'acquisition du vaccin dès sa disponibilité, selon les normes sanitaires édictées par Organisation mondiale de la Santé (OMS), a assuré pour sa part le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.

Il a rassuré à ce propos que les autorités publiques, attendent de connaître les résultats des testes effectués par les laboratoires concernés afin d'opter pour le vaccin qui sera acquis par l'Algérie, observant que cette démarche, "qui prendra le temps nécessaire, est un processus d'une grande sensibilité en raison, d'un coté, de la diversité des vaccins annoncés et d'un autre côté pour absence d'une vaccination généralisée à l'exception de quelques pays qui ont effectué la troisième phase d'expérimentation sur un nombre limité de volontaires".


Lire aussi: Covid-19: Trois laboratoires nationaux se lancent dans la production des tests antigéniques et PCR


Il a renouvelé à cet effet l'engagement des pouvoirs publics à choisir le meilleur vaccin en matière de qualité, et ce en prenant en compte ses effets secondaires et le coût".

Il est à signaler que l'Afrique demeure le continent le mois touché par la pandémie du coronavirus avec un millions et demi de cas de contamination pour une population d'un milliard et demi d'habitants.

Selon le dernier bilan du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), le nombre de cas confirmés de Covid-19 sur le continent africain est monté à 2.170.843, tandis que le bilan des décès s'est établi à 51.915 décès en date de mardi. 1.840.575 personnes qui avaient contracté le coronavirus se sont rétablies à ce jour. 

Les pays les plus gravement touchés du continent en nombre de cas positifs sont l'Afrique du Sud, l'Egypte et l'Ethiopie et le Maroc. 

La région d'Afrique australe est la plus touchée par l'épidémie à la fois en nombre de cas positifs et en nombre de décès.

L'Afrique du Sud est à ce jour le pays comptant le plus de cas de Covid-19 avec 790.004 cas confirmés. Le pays déplore également le plus lourd bilan  avec 21.535 décès.

Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs
  Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 15:21     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 6 foi (s)   Partagez