Appel à propulser l’université à la "hauteur des attentes" de la société

Publié le : jeudi, 23 juillet 2020 16:33   Lu : 0 fois
Appel à propulser l’université à la "hauteur des attentes" de la société

ALGER - Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a appelé jeudi à Alger la famille universitaire à conjuguer ses efforts en cette conjoncture exceptionnelle afin de propulser l’université algérienne à la "hauteur des attentes" de la société.

Intervenant à l’ouverture de la conférence régionale des universités du Centre, tenue à faculté de médecine Benyoucef-Benkhada, le ministre a appelé l’ensemble des directeurs des établissements d'enseignement supérieur et des organismes de recherche scientifique, ainsi que des œuvres sociales universitaires, à conjuguer leurs efforts pour "développer davantage l’université et la propulser à la hauteur des attentes auxquelles aspire la société algérienne".

Au cours de cette rencontre régionale qui a également planché sur la gestion de la fin de l’année universitaire en cours (2019-2020) et la préparation de la prochaine rentrée (2020-2021), M. Benziane est longuement revenu, dans son allocution, sur les missions de la Cellule centrale qu’il préside, chargée, entre autres, de la reprise progressive des cours universitaires à compter du 23 août prochain avec le respect de toutes les mesures préventives à prendre contre la pandémie du coronavirus (Covid-19).

En ce sens, il a exhorté les différentes responsables, chacun à son niveau, à plus de "coordination et de concertation" afin d’achever dans les "meilleures conditions" l’année universitaire en cours et préparer la prochaine rentrée en tenant compte de l’évolution de la situation pandémique, spécifique à chaque région et université.

A ce propos, il a indiqué que les prérogatives des responsables des différents établissements ont été élargies et décentralisées de manière à leur permettre de prendre les décisions qu’ils jugent adéquates pour maîtriser la situation et la maintenir sous contrôle.

Le ministre a, en outre, rappelé le protocole sanitaire établi par son département et consistant à prendre toutes les mesures pédagogiques et sanitaires afin de permettre à la cellule centrale d’accomplir les missions qui lui sont dévolues.


Lire aussi: L’impératif de rapprocher l’Université de son environnement socio-économique mis en avant


Il s’agit de la présence partielle des enseignants chargés de dispenser les travaux dirigés en recourant aux outils internet, tout en mettant en place les moyens nécessaires pour optimiser le numérique en faveur des enseignants et étudiants.

Des mesures d’hygiène "strictes et sans faille" doivent aussi être observées dès la reprise des cours, a-t-il recommandé, et ce en étroite collaboration avec les différentes structures concernées.

Pour rappel, cette cellule, présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, est composée de représentants des organisations estudiantines, de syndicats des enseignants universitaires, de chercheurs et de représentants des œuvres universitaires.

Dans la matinée, M. Benziane s’était rendu au pôle universitaire de Sidi Abdelellah et à l’université d’Alger 2 (Bouzareah) où il s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de plusieurs chantiers relevant de son secteur.

Il a indiqué, dans une déclaration à la presse, que 10.000 places pédagogiques seront réceptionnées dès la prochaine rentrée universitaire dans la wilaya d’Alger, soit 6 000 places à Sidi Abdellah et 4 000 à Bouzareah.

Appel à propulser l’université à la "hauteur des attentes" de la société
  Publié le : jeudi, 23 juillet 2020 16:33     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 0 foi (s)   Partagez