MEDEA - Un programme d’animation riche et varié a été élaboré par la direction de la culture et des arts de Médéa à l’occasion de la manifestation "Lire en fête" qui s'est ouverte jeudi, a-t-on appris auprès de cette direction.

Published in Culture

ALGER - Une secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée mercredi à 12h49 dans la wilaya de Médéa, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).

Published in Régions

MEDEA, 5 mai 2022 (APS) - Une cérémonie commémorative marquant le 63ème anniversaire de la mort au champ d'honneur du chef de la wilaya IV historique, le colonel Si M'hamed Bougara, a été organisée, jeudi, dans la commune d'Ouled Bouaachra, à l'ouest de Médéa.

Une foule nombreuse d’anciens combattants de la glorieuse Armée de libération nationale (ALN), venus de différentes wilayas du centre du pays, s'est déplacée comme chaque année devant la stèle érigée en mémoire du chahid, pour rendre hommage à ce grand chef militaire redouté par l’armée coloniale.

Le colonel Si Mhamed Bouguerra était considéré comme "un fin stratège militaire" qui a donné du "fil à retordre" à l’armée coloniale et lui a infligé de lourdes défaites, comme l’atteste un ancien moudjahid, Abderahmane Belhadj Slama, qui était stationné dans les maquis de "Zoubiria", à quelques kilomètres au sud de "Ouled-Bouachraa".

Si Mhamed était devenu un "cauchemar" pour les officiers de l’armée coloniale qui, malgré ses moyens et la traque incessante dont il faisait l’objet, n’ont pas réussi à le neutraliser, a-t-il expliqué.

Ses "hauts faits" d’armes donnaient plus d’assurance aux hommes qui combattaient à ses côtés et les "échos" des succès militaires remportés par Si Mhamed Bougara, encourageaient les moudjahidines à poursuivre le combat libérateur, a-t-il encore dit.

Chef militaire discipliné, modeste et très proche de ses hommes, Si Mhamed Bougara, faisait l’admiration de ceux qui ont servi sous ses ordres et jouissait d’une grande estime parmi les officiers et les djounouds, a déclaré, pour sa part, le secrétaire de wilaya de l’organisation nationale des moudjahidines (ONM), Fouad Chaouati, lors d’une allocution prononcé à l’occasion de cette cérémonie commémorative.

"Son apport à la révolution ne s'est pas limité aux seuls faits d'armes accomplis au niveau de la wilaya IV historique, car, il s'est également distingué par sa sagesse, sa simplicité, sa modestie, son génie militaire et ses compétences militaires", a-t-il fait remarqué.

D’ailleurs, c’est "grâce à ses qualités que Si Mhamed Bougara était sollicité par les autres chefs de la révolution, pour avis sur des questions tactiques, organisationnelles où de prise de décisions militaires importantes", a-t-il ajouté.

Né le 2 décembre 1928 à Khemis Meliana (Ain Defla), le chahid a connu, au lendemain du soulèvement populaire du 8 mai 1945, les geôles du colonialisme. Sitôt libéré, il rejoint les rangs du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD). Il est arrêté, une seconde fois, en 1951, pour "activités politiques subversives" au sein de l’organisation secrète (OS) et condamné à trois ans de prison.

Au déclenchement de la Révolution de novembre 54, Si M'hamed Bougara était chargé de l’organisation de la résistance armée à Amrouna, dans la localité de Tniet El-Had. Il a participé, le 20 Aout 1956, au congrès de la Soummam et fut désigné responsable politique et membre du conseil de la wilaya IV historique, puis promu, en 1958, au grade de colonel.

Il est resté à la tête de la wilaya IV historique jusqu’à sa mort, le 5 mai 1959, après un violent accrochage avec les troupes de l’armée coloniale. Les circonstances de sa mort, ainsi que l’endroit où il a été enterré, restent inconnus à nos jours.

Published in Régions

MEDEA - Le ministre de l’Energie et des Mines Mohamed Arkab a annoncé dimanche depuis Médéa le lancement prochain d’un programme d’électrification "spécial" devant permettre de couvrir la totalité de la wilaya.

Published in Régions

MEDEA- Une cérémonie commémorative a été organisée samedi à Djebel Boulegroune, dans la commune de Djouab, à l'est de Médéa, à l'occasion du 64è anniversaire de la mort du chahid "Si Lakhdar", tombé au champ d'honneur, le 5 mars 1958 à l'âge de 22 ans, lors d'un accrochage avec l'armée coloniale.

Published in Régions

MEDEA - Quatre monuments historiques, situés dans la ville de Médéa, datant de la période romaine et ottomane, ont été proposés à la commission nationale des biens culturels pour classement au patrimoine national, a-t-on appris auprès de la direction locale de la culture.

Published in Culture

MEDEA - Plusieurs parcelles expérimentales de culture de pistachier ont été réalisées, à travers de nombreuses communes de la wilaya de Médéa, dans le cadre du développement de l’arboriculture rustique au niveau des zones semi-arides, a-t-on appris auprès d’un responsable de la conservation locale des forets.

Published in Régions

MEDEA - Deux personnes, dont un enfant de cinq ans, sont mortes et cinq autres ont été blessés, suite à une collision entre un véhicule touristique et un camion frigorifique, survenue dimanche, à Tlet-Douairs, est de Médéa, selon la protection civile.

Published in Société

ALGER - La diffusion de la série subversive "Alger, confidentiel" par la chaîne TV franco-allemande ARTE intervient dans un contexte de guerre de 4ème génération et obéit à des schémas de déstabilisation d'une Algérie qui dérange de par son statut de "puissance régionale multidimensionnelle", son indépendance décisionnelle et son refus à toute immixtion dans ses affaires internes, ont relevé des experts.

Published in Algérie

MEDEA - Le nombre de foyers à raccorder au réseau Internet en Algérie augmentera de 50% à l’horizon 2024 pour atteindre le seuil des six millions à avoir accès à la Toile, a déclaré jeudi à Médéa le ministre de la Poste et des Télécommunications Karim Bibi Triki.