Adrar: signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines

Publié le : lundi, 24 juin 2019 17:13   Lu : 19 fois
Adrar: signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines

ADRAR- Une charte d'exploitation des nappes hydriques souterraines (CDN) a été signée lundi à Adrar, lors d'une rencontre consacrée à la valorisation des foggaras.

Organisée à l'initiative de l'Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (Agire), de l'Agence du bassin hydrographique du Sahara (ABH-S) et de l'Observatoire des foggaras, la rencontre a regroupé les représentants de différentes institutions en rapport avec la gestion des ressources hydriques, dans le but de renforcer la gestion participative de l'exploitation des eaux souterraines de la région et de préserver le patrimoine de la foggara (système traditionnel de gestion des eaux souterraines), selon les organisateurs.

Cette charte est une première à l'échelle nationale, au regard du développement qu'a connue la wilaya d'Adrar dans le domaine de l'agriculture à l'appui d'un réservoir hydrique souterrain non renouvelable, et intervient en application des recommandations de la rencontre sur la foggara tenue en avril 2015 à Adrar, a indiqué le directeur général de l'Agire, Mohamed Deramchi.

Ces recommandations avaient donné lieu à l'émission d'un timbre postal sur la foggara et à la mise en place de procédures pour la valorisation des métiers liés à la maintenance des foggaras et la gestion de ses eaux, a-t-il rappelé.

Cette charte prévoit une actualisation des bases de données afférentes aux réserves hydriques, aux niveaux de leur consommation et  aux risques pesant sur les ressources hydriques, en plus de la sensibilisation à travers les associations, les mosquées et les établissements éducatifs, sur l'importance de la préservation des ressources hydriques souterraines et la rationalisation de leur exploitation.

Le directeur de l'ABH-S, Lazhar Benbrahim, a indiqué, de son côté, que le choix de la wilaya d'Adrar comme modèle dans la gestion de la ressource en eau, est motivé par ses spécificités en matière de gestion des eaux souterraines, affirmant que cette CDN couvre six (6) communes et une superficie de 4.000 km2 avec une consommation de quelques 64 millions m3 d'eau souterraines, englobant les activités agricoles avec des surfaces irriguées de 13.000 hectares, en plus des autres activités industrielles, énergétiques et domestiques.

Les signataires de cette Charte, au nombre de dix-neuf (19), s'engagent à œuvrer à "la concrétisation des objectifs arrêtés, selon un échéancier prédéfini, englobant la mise en place de commissions de recensement et de contrôle de qualité des débits d'eau, l'information et la sensibilisation, ainsi que l'élaboration d'un plan d'action triennal et l'évaluation de ce plan à son terme, le tout couronné par un plan d'action et une nouvelle convention pour une exploitation judicieuse des eaux souterraines de la région", a-t-on fait savoir.

Adrar: signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines
  Publié le : lundi, 24 juin 2019 17:13     Catégorie : Régions     Lu : 19 foi (s)   Partagez