Alger : relogement de 81 familles habitant des bâtisses menaçant ruine

Publié le : samedi, 04 mai 2019 14:43   Lu : 13 fois
Alger : relogement de 81 familles habitant des bâtisses menaçant ruine
Photo : APS archives

ALGER - Un total de quatre-vingt et une (81) familles qui résidaient dans des habitations classées rouge, sises à La Basse Casbah ont bénéficié samedi de logements, dans le cadre de la 1e phase de la 25e opération de relogement lancée en urgence par les services de la wilaya d'Alger au profit des habitants des immeubles menaçant ruine.

Ces familles qui habitaient notamment à Bad Djedid (Haute Casbah) et les rues Hocine Bourahla et Brahim Hadjout dans la Basse Casbah  ont déménagé vers de nouvelles citées sises à Ouled Fayet (Ouest d'Alger), après que leurs habitations aient été classées "rouge 5".

L'APS  s'est enquit de l'état de la vétusté et de l'exiguïté de leurs habitations qui ne disposent d'aucun moyen de confort et de salubrité, tels que fut le cas pour un bidonville qui était, depuis deux décennies, un centre de transit abritant (5) familles.

M. Ziane Mustapha , chef d'études à la Circonscription administrative de Bab El Oued a indiqué que ce type d'immeubles menaçant ruine connaîtra " le même sort", ajoutant que toutes les bâtisses seront récupérées par le ministère de la Culture aux fins de rénovation.


Lire aussi: Approvisionnement en eau potable 24/24 pendant Ramadhan à Alger


Quant aux immeubles datant de l'ère coloniale, poursuit le responsable, " la majeure partie sera fermée, ensuite soumise à une contre-expertise qui sera menée par les services concernés qui décideront de leur sort", a-t-il précisé.

A "Dar Sedka" sise 5 Rue Cheikh El Kinai, mitoyenne de Dar Hassen Pacha à la Basse Casbah, deux familles ayant habité les lieux depuis 1962, ont été relogées. Selon les habitants, cette bâtisse à l'architecture ottomane "était destinée", à " être transformée en musée".

Malgré la satisfaction qui s'affichait sur les visages des familles relogées, il n'en demeure pas loin que beaucoup d'autres cas se sont plaints de " la mauvaise évaluation" de l'état de leurs bâtisses, tels que l'immeuble datant de l'ère coloniale sis 7 Rue Ahmed Bouzrina et qui a été classé " rouge 5" lors du constat réalisé par des représentants de la wilaya et de la Daïra.

Il convient de souligner que la 1e phase de la 25e opération de relogement se poursuivra jusqu'à dimanche prochain et verra le relogement de plus de 200 familles, y compris les immeubles situés à rue Tamglit qui a connu, vers la fin du mois écoulé, l'effondrement d'un immeuble, ayant fait 5 morts parmi les habitants.

Media

Alger : relogement de 81 familles habitant des bâtisses menaçant ruine
  Publié le : samedi, 04 mai 2019 14:43     Catégorie : Régions     Lu : 13 foi (s)   Partagez