Coutumes à Ghardaia: clôture du Maoussem des "Ziyaras" dans le M’zab

Publié le : dimanche, 07 avril 2019 10:33   Lu : 19 fois
Coutumes à Ghardaia: clôture du Maoussem des "Ziyaras" dans le M’zab

GHARDAIA - Le traditionnel Maoussem des Ziyaras, initié annuellement par les instances religieuses Ibadites (Azzabas) des cinq ksour de la pentapole de Ghardaïa, en hommage aux Ouléma et aïeux décédés, s’est achevée samedi soir au ksar de Melika.

Illustrant l'attachement des habitants du M’zab à leurs traditions ancestrales authentiques et à la préservation de l'héritage patrimonial immatériel, la Ziara consiste à visiter les mausolées et cimetières des Ouléma et aïeux décédés de chaque ksar dans une atmosphère de piété et derecueillement, en présence de la population masculine, notamment les jeunes.

La Ziara se caractérise par un regroupement à la place du Souk de chaque ksar (Ghardaia, Melika , El-Atteuf, Bounoura et Beni-Isguen) avant de se diriger en direction des mausolées et cimetières pour se recueillir sur les tombes des aïeux et les Oulémas qui se sont illustrés par leur foi et amour d’Allah et la propagation de sa parole, le saint Coran.

L’ouverture de la cérémonie de la Ziara est marquée par la lecture de versets coraniques avant que les participants ne traversent les ruelles du ksar dans une ambiance de spiritualité en fredonnant à haute voix des panégyriques du Prophète Mohamed (QSSL).

Dans les cimetières, le rôle de chaque Alem (savant) décédé est mis en exergue par les membres des comités des Azzabas de chaque ksar devant la population, notamment juvénile, a expliqué à l’APS Abdellah.S, un habitant du ksar de Bounoura, afin de mettre les jeunes générations au courant du parcours mené par les ancêtres pour préserver l’Islam et l’attachement séculaire aux traditions. 


Lire aussi: Ghardaïa: les traditions équestres et camelines célébrées à Metlili


M.Bakir, jeune du ksar de Melika, estime, de son côté, que ces Ziyarates sont une illustration renouvelée de l'attachement des habitants du M’zab aux préceptes de l'Islam et de leur amour inébranlable pour le Sceau des messagers, mais aussi un moment opportun pour rendre un vibrant hommage aux aïeux et Oulémas décédés.

La Ziyara est précédée par des actions de nettoiement et d’entretien des cimetières, afin de débarrasser ces lieux des amoncellements de déchets, une opération qui revêt aussi une symbolique spirituelle particulière et un aspect indicateur du degré de civisme et de l’enracinement des valeurs humaines au sein d’une population.

La clôture de la Ziyara s’effectue par une rencontre conviviale à la mosquée de chaque ksar autour de mets et plats notamment coucous et "iouzen", une soupe de blé broyé, ainsi que des dattes et du lait.

Des prières suivies de la Fatiha sont ensuite prononcées pour implorer Allah de faire de cette saison une saison faste pour l’agriculture et l’hydraulique avant d’implorer le Pardon d’Allah et sa miséricorde pour les morts.

Coutumes à Ghardaia: clôture du Maoussem des "Ziyaras" dans le M’zab
  Publié le : dimanche, 07 avril 2019 10:33     Catégorie : Régions     Lu : 19 foi (s)   Partagez