Eau potable à Médéa : 11,8 milliards de Da pour la réalisation de 40 opérations

Publié le : dimanche, 30 décembre 2018 14:36   Lu : 38 fois
Eau potable à Médéa : 11,8 milliards de Da pour la réalisation de 40 opérations

MEDEA - Une dotation financière "conséquente" de 11,8 milliards de Da a été injectée pour la réalisation de 40 opérations au profit du secteur des ressources en eau dans la wilaya de Médéa, a révélé dimanche la directrice locale des Ressources en eau.

Ces opérations, en cours d'achèvement ou en phase de lancement, touchent 44 communes de la wilaya, et sont destinées au renforcement de l'alimentation en eau potable (AEP) des grands centres urbains ainsi que l'alimentation des nouvelles cités en constructions, notamment les projets de 2332 logements LSP et 1300 logements location vente, situés à Ain-Djerda, commune de Draa-Smar, a indiqué Nassima Tahri.

Elles visent également le renforcement des capacités de stockages à travers plusieurs agglomérations secondaires et villages comptant un nombre important d'habitants, a-t-elle expliqué.

Plus de 70 mille habitants, répartis entre 26 agglomérations et centres urbains, vont profiter de ces projets, avec à la clef, une alimentation en eau potable au quotidien, au lieu d'un jour sur deux ou plus, et la perspective d'arriver, pour certaines grandes agglomération, à une alimentation en H24, a fait savoir la responsable.


Lire aussi:  PADSEL NOA : les actions à entreprendre à Médéa "finalisées et transmises pour une prise en charge"


Une partie de cette dotation financière est consacrée, a ajouté Mme Tahri, à des opérations de lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH), qui seront menées au niveau des communes de Médéa, Tamesguida, Berrouaghia et Sidi-Naamane, pour la prise en charge du problème de pollution des cours d'eau signalés dans ces communes et éviter une éventuelle utilisation de ces eaux dans l'irrigation des cultures, comme ce fut le cas par le passé.

Des opérations de préventions contre les crues seront réalisées, en outre, dans les communes de Beni-Slimane, Ksar-el-Boukhari, Robeia, Ouled-Maaref, Harbil et Sidi-Naamane, dont les centres urbains sont confrontés à des risques potentiels d'inondation, en raison de leur proximité des cour d'eau, a indiqué la directrice locale des Ressources en eau.

Eau potable à Médéa : 11,8 milliards de Da pour la réalisation de 40 opérations
  Publié le : dimanche, 30 décembre 2018 14:36     Catégorie : Régions     Lu : 38 foi (s)   Partagez