Skikda: la corniche de Stora, une bouffée d'oxygène pour les familles habitant dans l'Est algérien

Publié le : jeudi, 23 août 2018 17:09   Lu : 11 fois
Skikda: la corniche de Stora, une bouffée d'oxygène pour les familles habitant dans l'Est algérien

SKIKDA - La corniche de Stora de la ville de Skikda connaît depuis le début de la saison estivale, un afflux ininterrompu de familles venant des régions de l'Est algérien pour lesquelles ce lieu constitue une bouffée d'oxygène pour se détendre après une dure journée.

Le port de plaisance de Stora enregistre ainsi tous les jours, à partir de 17 heures, une affluence importante de familles venant de différentes régions dans l'Est du pays, à l'instar de Constantine, Guelma, Annaba, Sétif, Bordj Bou Arreridj et Mila pour profiter des soirées récréatives et artistiques qui y sont organisées. Pour ces estivants de tous bords, la Corniche représente, à priori, une destination privilégiée pour rompre la routine quotidienne et atténuer la chaleur ambiante.

Dans la matinée, la majorité d'entre eux se rend à la plage. Le soir venu, certains estivants se promènent sur la Corniche en se régalant de différentes variétés de confiseries, glaces et autres rafraîchissements vendus dans les commerces disséminés le long de la Corniche, tandis que d'autres viennent pour dîner et déguster différentes sortes de poissons, en particulier la sardine grillée, ou encore pour faire des barbecues en bord de mer. Quelques familles préfèrent, pour leur part, s'asseoir à même le sable doré bavardant dans une atmosphère conviviale autour d'une tasse de thé et des fruits secs pendant que les enfants nagent au clair de lune, jouent et s'amusent sur le sable.


Lire aussi : Été à Guelma : engouement sur les stations balnéaires et les cures à l’eau chaude


Approché par l'APS au niveau de la Corniche de Stora, Kamel Rouina, 45 ans, est venu de la wilaya de Guelma en compagnie de sa femme, ses trois enfants et sa mère à la plage Larbi Ben M'hidi pour y passer la journée, dîner et prendre du bon temps sur la corniche avant de retourner à Guelma. Cet été, les prix de la nourriture, de la pâtisserie et des glaces sont abordables dans la wilaya de Skikda, considérant qu'ils sont à la portée du citoyen modeste, d'où le fait que celle-ci soit devenue un +carrefour+ inéluctable pour les familles issus de l'Est algérien.

Originaire de Constantine, Dalila Tabet impute, de son côté, l'engouement de nombreuses familles pour la ville de Skikda, notamment pour la Corniche, à "la sécurité qui y prévaut et qui l'encourage à venir dans la soirée avec son amie et leurs quatre filles de Constantine". Et d'ajouter, "la mobilisation des agents de police apporte un sentiment de satisfaction et de sécurité". Cet engouement est d'ailleurs tel que le port de plaisance de Stora est le théâtre d'encombrements liés au nombre incalculable de citoyens, dont la plupart ne trouvent pas d'endroit pour s'asseoir et passent ainsi toute la soirée à se promener le long du port en discutant sans relâche, en dépit de l'absence des structures de services.


Lire aussi : Les cascades de Traghenia: une destination convoitée par les touristes de montagne


D'autres familles préfèrent, quant à elles, marcher le long de la Corniche traversant le Cap vert pour aboutir à la plage Bikini, sur une distance de plus de 3 km, pour profiter du panorama et admirer le mouvement des vagues en s'adossant de temps à autre sur le parapet qui sépare les rochers du trottoir. Cela dit, la densité et la lenteur de la circulation, ne constituent en aucun cas un obstacle pour les visiteurs de la Corniche qui font preuve de beaucoup de patience pour entrer dans le tunnel de cette voie très empruntée par les estivants et s'adonner à un festival de klaxons semblable à ceux accompagnant les cortèges de mariages.

Skikda: la corniche de Stora, une bouffée d'oxygène pour les familles habitant dans l'Est algérien
  Publié le : jeudi, 23 août 2018 17:09     Catégorie : Régions     Lu : 11 foi (s)   Partagez