Tamanrasset: moderniser les prestations postales pour désenclaver les zones reculées

Publié le : mardi, 03 avril 2018 13:01   Lu : 30 fois
Tamanrasset: moderniser les prestations postales pour désenclaver les zones reculées
Photo APS

TAMANRASSET - D’intenses efforts de développement des prestations du secteur de la poste, des télécommunications, des technologies et du Numérique sont déployés dans la wilaya de Tamanrasset afin de désenclaver les zones enclavées et de moderniser les prestations du secteur.

Visant à se mettre au diapason de l’action de développement que connait cette wilaya de 500.000 km2, occupant une position géostratégique, ces démarches consistent notamment en la réalisation de nouvelles structures postales et leur rapprochement des citoyens, notamment ceux des régions enclavées, et la modernisation des prestations téléphoniques par la généralisation des nouvelles technologies.

La wilaya a enregistré ces dernières années une amélioration "remarquable" en matière de services postaux et financiers ayant influé positivement sur la densité postale, qui est ramené d’un seul bureau de poste pour 9.200 habitants en 2010 à une structure pour 8.129 habitants à fin 2017, à la faveur de l’ouverture de nouveaux bureaux au chef lieu de wilaya et dans d’autres régions, a indiqué le directeur du secteur, Hakim Ouarezki.

Il s’agit notamment de la création de bureaux de poste au niveau de la gare routière, au centre ville de Tamanrasset, au centre commercial et au niveau du centre universitaire Hadj Moussa Agh-Akhamoukh.

La direction de la Poste table sur l’amélioration, avant la fin de l’année, de la densité postale par l’installation de nouveaux bureaux de poste au niveau des localités de Tin-Tarabine (commune de Tazrouk) et Arak (commune d’In-M’guel), en sus de l’ouverture d’une nouvelle recette principale dans la wilaya déléguée d’In-Salah.

Par souci d’améliorer les prestations postales et financières, le secteur a procédé également à l’installation de distributeurs automatique de billets de banque (DAB) au niveau de dix communes de la wilaya de Tamanrasset, les deux seules restantes étant celles de Foggaret-Ezzoua et d’Idelès ou l’opération y est projetée.

Selon le même responsable, les structures de la Poste ont également été confortées par le lancement du guichet unique, pour suivre à distance les 29 bureaux postaux de la wilaya.

L’opération devra, a-t-il assuré, impacter positivement sur la qualité et la célérité des prestations, le développement fonctionnel des guichets postaux, l’amélioration des conditions de travail et la mise à la disposition des clients de liquidités.

L’amélioration du suivi des activités des bureaux de poste, la mise en œuvre de la numérisation des opérations de contrôle et les comptes, font partie des avantages de cette opération, a souligné M. Ouarzeki.

Le programme du secteur de la Poste prévoit, entre-autres opérations d’investissement et de développement retenues pour la wilaya de Tamanrasset, le lancement d’un avis d’adjudication pour la réalisation d’un siège de l’unité d’Algérie-Poste et d’un bureau de poste au quartier Iechouène (commune de Tamanrasset) et d’un autre bureau dans la wilaya déléguée frontalière d’In-Guezzam, dont les travaux de réalisation seront lancés incessamment.

 

Modernisation des télécommunications pour désenclaver les régions reculées

 

La wilaya de Tamanrasset dispose actuellement de 96 centres téléphoniques multiservices "MSAN", un réseau téléphonique reliant, sur 750 km, le chef lieu de la wilaya de Tamanrasset et la wilaya déléguée d’In-Salah, réalisés dans le cadre de la généralisation de la connexion téléphonique par la fibre optique, en plus de la réalisation de quatre stations numériques terriennes par voie de satellite.

L’entreprise Algérie-Télécom entend aussi, par souci d’étendre et de sécuriser les connexions, lancer, avant la fin de l’année en cours, plus de 800 km du reste du projet de réseau de télécommunications par fibre optique (liaison Tamanrasset/ In-Guezzam et In-Salah/ El-Menea (Ghardaïa), retenues au titre du mégaprojet de liaison par fibre optique Alger-Abuja, en plus d’autres liaisons entre les localités de Tahifet etTazrouk, via celles d’Azarou et Imarokène sur un linéaire de 120 km.

Le programme de modernisation et d’amélioration des prestations téléphoniques a permis de désenclaver la région, notamment suite à la dynamisation de liaisons alternatives à celle principale reliant Tamanrasset/ Ouargla, à savoir les liaisons alternatives Tamanrasset-Adrar et Tamanrasset-Illizi, a expliqué M. Ouarezki.

Ces prestations téléphoniques visant le désenclavement des différentes régions de la wilaya de Tamanrasset ont été également étendues à ses localités enclavées, en plus du projet de raccordement de 38 annexes administratives, dont 29 déjà en exploitation, au chef lieu de la commune, à travers la réalisation de nouvelles connexions en fibre optique, alors que les liaisons concernant les antennes restantes devront entrer prochainement en service.

Ces efforts de modernisation ont aussi donné lieu au raccordement par fibre optique des six stations de pompage d’eau relevant de l’entreprise l’Algérienne des Eaux (ADE), implantées le long de la transsaharienne (RN-1) sur 750 km entre Tamanrasset et In-Salah.

 

De nouveaux projets pour l’amélioration des prestations téléphoniques

 

La wilaya de Tamanrasset s’est vu accorder un ambitieux programme portant réalisation d’un réseau en fibre optique pour l’Internet à haut débit à domicile (FTTH-Fibre to the home) devant profiter à 1.500 foyers répartis entre les quartiers Inkouf et Adriane, la cité des 800 logements (chef-lieu de wilaya) et le quartier Djazira Deghamcha (wilaya déléguée d’In-Salah).

Ce procédé technologique, assurant un haut débit d’Internet atteignant les 100 Mégabits pour les particuliers et un gigabit pour les professionnels, permettra l’assouplissement des différentes prestations via Internet, ont expliqué les services d’Algérie-Télécom.

La wilaya de Tamanrasset a enregistré, avec l’entrée en service des prestations téléphoniques de nouvelles générations 3G et 4G en 2014 et 2017 respectivement, l’accroissement du nombre d’abonnés à la téléphonie mobile qui est passé de 145.000 abonnés en 2014 à plus de 311.180 utilisateurs, soit un taux d’accroissement de près de 110% et d’atteindre une couverture de plus de 90%, selon les explications fournies par le secteur de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique de la wilaya de Tamanrasset.

Tamanrasset: moderniser les prestations postales pour désenclaver les zones reculées
  Publié le : mardi, 03 avril 2018 13:01     Catégorie : Régions     Lu : 30 foi (s)   Partagez