Grève du personnel communal à Tizi-Ouzou : le wali a ordonné des retenus sur salaire

Publié le : jeudi, 29 juin 2017 09:18   Lu : 15 fois

TIZI-OUZOU - Le wali de Tizi-Ouzou, Mohammed Bouderbali, a affirmé, mercredi devant les élus de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) réunis en session ordinaire, qu’il a ordonné récemment des retenus sur les salaires des travailleurs des communes qui observent depuis plusieurs mois une grève cyclique mensuelle de 5 jours, et qu’il a qualifié d’immorale.

Cette mesure concerne environ 28% des travailleurs communaux qui ont adhéré à l’appel à un arrêt de travail lancé par la Fédération nationale du secteur des communes (affiliée au Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique), a-t-il expliqué en réponse au groupe des élus du Front des forces socialistes (FFS) qui l’avait interpelé via une déclaration, sur cette question.

Dans cette déclaration lue, en plénière, par Ali Sadok, chef de groupe, les élus du FFS ont dénoncé cette instruction adressée aux Présidents d’APC, il y a quelques jours, la qualifiant  d’entrave aux libertés syndicales et d’atteinte au droit de grève.

M. Bouderbali qui a souligné son respect du droit de grève, a ajouté qu’il n’est pas normal qu’il y ait chaque mois, 5 jours de grève, précisant qu’une journée non travaillée ne peut être rémunérée. Il a poursuivi que quand une grève est cyclique, elle dépasse l’entendement et elle devient immorale observant que dans ce cas-là on ne pourrait parler de droit syndical.

Le wali qui a qualifié cette grève de sauvage a indiqué qu’il est inadmissible de porter atteinte à l’hygiène et au bon fonctionnement du service public. Nous avons vu des communes crouler sous les ordures a-t-il déploré citant entre autre le cas des communes de Boghni et de Draa El Mizan.

Cette grève cyclique a été initiée par la Fédération nationale du secteur des communes pour dénoncer la dégradation du pouvoir d’achat des travailleurs communaux face à la cherté de la vie et demander la révision du statut général de la fonction publique et le respect des libertés syndicales et l’intégration des contractuels et des vacataires, entre autres, rappelle-t-on.

Grève du personnel communal à Tizi-Ouzou : le wali a ordonné des retenus sur salaire
  Publié le : jeudi, 29 juin 2017 09:18     Catégorie : Régions     Lu : 15 foi (s)   Partagez