Oran: les ossements de 5 chahids déterrés à Boufatis pour être réinhumés au carré des martyrs

Publié le : jeudi, 11 août 2022 17:09   Lu : 57 fois
Oran: les ossements de 5 chahids déterrés à Boufatis pour être réinhumés au carré des martyrs

ORAN - Les ossements de cinq chahids ont été déterrés jeudi au village de "Aoumeur" dans la commune de Boufatis (wilaya d’Oran) pour les réinhumer au carré des martyrs de la localité "Sidi Ghalem" dans la commune de Tafraoui, a-t-on constaté.

En présence de médecins légistes du centre hospitalier universitaire (CHU) "Dr Benzerdjeb" d’Oran, de responsables de la sûreté et de représentants de l’organisation et de la direction des moudjahidine, les ossements des chahids Rezki Mohamed, Ziani Djillali et Stambouli Boumediène tombés au champ d’honneur en novembre 1958 et de Benhalfaya Lakhdar et Bouamrane Mohamed tombés aussi au champ d’honneur en août 1958 ont été déterrés.

A cette occasion, la directrice des moudjahidine de la wilaya d'Oran, Khadidja Bahloul a indiqué, dans une déclaration à la presse que, "la réinhumation prochaine des ossements des cinq chahids au carré des martyrs de Sidi Ghalem dans la commune de Tafraoui, s’inscrit dans le cadre des efforts de réhabilitation des sacrifices des héros pour l’indépendance de l’Algérie".

La direction des moudjahidine de la wilaya a choisi, en collaboration avec l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) et les autorités de wilaya, d’exploiter l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance nationale et de celle de la journée du moudjahid (20 août) pour la réihunimation des ossements de ces martyrs, a-t-elle fait savoir.

Le délégué des moudjahidine de la daira de Oued Tlélat (Oran), le moudjahid Benmestoura Habib a souligné, pour sa part, que des démarches ont été effectuées par la délégation des moudjahidine de la daira pour la réinhumination des ossements de ces martyrs qui ont mené des actions héroïques contre l’armée coloniale française dans la région en 1958, avant d’être arrêtés, transférés vers un centre de concentration où ils ont subi les pires formes de tortures et ensuite exécutés par balles aux mois d’août et de novembre la même année dans la région de Aoumeur.

La fille du chahid Rezki Mohamed, Mme Kheira, venue pour la circonstance de la wilaya de Batna où elle réside depuis 40 ans, a exprimé sa fierté et sa satisfaction de voir la dépouille de son père réinhumée au cimetière des chouhada après 64 ans de sa mort en héros, déclarant que "cela lui permettra, ainsi qu'à ses enfants et ses proches, de se recueillir devant sa tombe à chaque occasion".

Oran: les ossements de 5 chahids déterrés à Boufatis pour être réinhumés au carré des martyrs
  Publié le : jeudi, 11 août 2022 17:09     Catégorie : Régions     Lu : 57 foi (s)   Partagez