Sortie de 7.154 professionnels de la mer des établissements du secteur de la pêche

Publié le : mercredi, 06 juillet 2022 19:16   Lu : 79 fois
Sortie de 7.154 professionnels de la mer des établissements du secteur de la pêche

TIPASA - L’année pédagogique des établissements du secteur de la pêche a été clôturée mercredi à l’Ecole de formation technique de la pêche et de l’aquaculture de Cherchell (Tipasa), par la sortie de 7.154 professionnels de la mer dans différentes disciplines, dont les promotions ont été baptisées du nom du défunt ancien ministre de la Pêche et des ressources Halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi.

"Les instituts et écoles du secteur national de la pêche ont formé cette année 7.154 professionnels de la mer, dont 4.696 étudiants dans les spécialités de la pêche et de l’aquaculture", a indiqué le ministre de la pêche et des productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi dans sa déclaration à la cérémonie de clôture de cette année pédagogique, à laquelle était présent le wali de Tipasa, Aboubakr Seddik Boucetta.

Les diplômés sortants sont représentés par 2.458 stagiaires ayant bénéficié d’une formation à la carte dans le domaine de la pisciculture en eau douce, parallèlement à la formation de 725 détenus en aquaculture continentale, dans le cadre de la convention signée avec le ministère de la Justice, au titre des efforts de facilitation de leur réinsertion après avoir purgé leur peine, outre 114 stagiaires bénéficiaires d'une formation qualifiante dans la transformation du corail rouge.

Le ministre a salué, à l’occasion, les efforts consentis par les enseignants des établissements de formation du secteur, à l’échelle nationale, louant les résultats "notables" obtenus en dépit de la situation sanitaire traversée par le pays.

La question de la formation est d’une "extrême importance" en raison de son rôle "pivot" dans la consécration du plan d'action du gouvernement, au volet relatif à la pêche et à l'aquaculture, en vue du développement de la pêche en haute mer et de l'activité de la construction et de réparation navale avec des capacités algériennes, au même titre que des industries annexes, a-t-il, par ailleurs, observé.

M. Salaouatchi a, d’autre part, souligné la dynamique caractérisant, actuellement, le secteur de la pêche et de l'aquaculture, reflétée notamment par la réalisation, récemment, des deux premiers navires algériens ayant pris part à la campagne de pêche au thon rouge de l'année 2022, outre plusieurs projets en aquaculture marine et continentale, dont un grand nombre entrés en exploitation, a-t-il ajouté.

Il a, également, rappelé que les mesures visant la levée des entraves aux investissements ont profité à pas moins de 177 projets d'investissement dans 28 wilayas, et qui vont permettre la création de 2.349 emplois.

Au plan formation, le ministre de la pêche et des productions halieutiques a appelé à l’intensification des efforts pour développer le système de formation du secteur en vue de l'adapter aux besoins des professionnels et opérateurs économiques de la pêche et de l'aquaculture, au même titre que des jeunes souhaitant activer dans ce secteur à travers différentes régions du pays.

Il s’agit, a-t-il ajouté, d’œuvrer à l’intégration du thème du développement de l'entrepreneuriat dans les différents programmes de formation, en coordination avec l'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (ANADE), en mettant l’accent sur les questions de la sécurité maritime au profit des professionnels, de manière à contribuer à la protection des vies et des biens, de même que de leurs droits en matière de sécurité sociale, en coordination avec les organismes compétents.

Le ministre a instruit, à ce titre, les chargés de la formation dans le secteur de la pêche, de la nécessité d’œuvrer à la diversification des offres de formation de manière, a-t-il dit, à "répondre aux besoins des professionnels, des opérateurs économiques et des investisseurs du secteur de la pêche et de l'aquaculture".

Il est, également, impératif, a-t-il ajouté, "d’être au diapason des nouvelles technologies dans le domaine de la formation, afin de contribuer à l’accroissement de la production halieutique et aquacole, tout en accélérant la promulgation des textes réglementaires relatifs à la formation, notamment concernant la pêche en haute mer", a insisté le ministre.

Il ministre a présidé, à l’occasion, une cérémonie en l'honneur de la famille du défunt ancien ministre, Sid Ahmed Ferroukhi, ainsi que des étudiants lauréats des promotions sortantes, et d’un nombre d’enseignants et de formateurs.

Sortie de 7.154 professionnels de la mer des établissements du secteur de la pêche
  Publié le : mercredi, 06 juillet 2022 19:16     Catégorie : Régions     Lu : 79 foi (s)   Partagez