Oran: une dynamique avérée dans le secteur des industries, source de création de divers créneaux

Publié le : vendredi, 01 juillet 2022 13:43   Lu : 151 fois
Oran: une dynamique avérée dans le secteur des industries, source de création de divers créneaux

ORAN- La wilaya d’Oran connaît une dynamique sans précédent dans le secteur des industries, hors celle pétrochimique, ce qui a permis l'émergence et le développement de pôles dans divers domaines, notamment dans les créneaux sidérurgique, mécanique, alimentaire et pharmaceutiques.

Ces industries ont favorisé la promotion de la sous-traitance industrielle comme elles ont contribué au renforcement de la place économique et commerciale de la capitale de l'Ouest à l'échelle du pays et du bassin méditerranéen. Ainsi, des milliers de postes d'emploi ont été créés, notamment pour les diplômés des universités et des instituts de formation professionnelle.

La wilaya d'Oran qui accueille la 19ème édition des Jeux méditerranéens (25 juin-6 juillet), est l'un des pôles les plus importants de l’industrie pétrochimique abritée par la zone industrielle d'Arzew. Plusieurs complexes, usines et unités associés à cette industrie y sont implantés, notamment les unités de liquéfaction du gaz naturel (GNL), dont l'Algérie est pionnière à l’échelle mondiale. Le complexe "La Camel" est la première installation du genre construite à l’échelle mondiale et la première livraison de GNL au monde a été effectuée en 1964 à partir du port d’Arzew.

La politique de substitution des importations par des produits locaux, l’encouragement des opérations d’exportation hors hydrocarbures adoptés ces dernières années par les pouvoirs publics et les facilités accordées dans ce cadre aux investisseurs nationaux et étrangers ont encouragé la création de grands projets industriels dans la wilaya d’Oran.

Cette dernière se distingue par sa situation stratégique sur la rive Sud-ouest du bassin méditerranéen, ses potentialités économiques et commerciales et ses infrastructures disponibles, notamment ses réseaux routiers, ses trois ports, son réseau ferroviaire et son aéroport international.

Ainsi, cette Cité métropolitaine s'est renforcée, ces dernières années, par l'implantation de nombreuses industries spécialisées et intégrées, dont une usine de montage automobile "Renault Algérie", réalisée dans le cadre du partenariat à Oued Tlelat, et un complexe algéro-turc de sidérurgie "Tosyali" à Bethioua, à l’est d’Oran.

L’industrie sidérurgique a permis à la wilaya d’Oran d’accéder aux marchés mondiaux. Les produits du complexe Tosyali sont exportés vers des pays européens, américains et africains. Les opérations d’exportation ont permis d’engranger, en 2021, plus de 700 millions USD. Ces entrées atteindront, selon les prévisions 1 milliard USD, d’ici la fin de l’année en cours.

L’année écoulée a vu l’entrée en exploitation de trente nouveaux investissements opérant dans les domaines des fournitures médicales, des industries alimentaires, du plastique et du liège, entre autres. Parmi ces industries, figure l’usine de gaz médical "Rayan oxy", basée à Bethioua, qui assure une capacité de production de 100.000 litres d’oxygène médical/par jour, une conserverie de fruits de mer et du thon, dans la commune d’Es-Sénia et plusieurs unités versées dans l’agroalimentaire.

Plus de 270 projets sur 757 approuvés jusqu'à fin 2019 sont en cours de mise en place dans la wilaya ce qui permettra la création de plus de 61.500 emplois, a-t-on indiqué à la Direction de l'industrie.

 

     - Essor des exportations -

 

La hausse du volume des industries destinées à l'exportation a conduit à l'extension du terminal à conteneurs du port d'Oran qui entrera en service "prochainement" et permettra, dans un premier temps, de traiter 500.000 conteneurs par an pour atteindre progressivement le un (1) million de conteneurs.

Le port accueillera également des navires de grand tonnage, compris entre 4.000 et 8.000 conteneurs, selon l'entreprise portuaire d'Oran. Par ailleurs, un nouveau quai a été réalisé, pour le port d'Arzew, à Bethioua qui reçoit des navires de produits miniers d'un tonnage important. Le port d'Oran a enregistré, à lui seul l'an dernier, une hausse du volume des exportations hors hydrocarbures de 188% par rapport à l'année 2020, essentiellement du clinker, des produits sidérurgiques et des huiles, a-t-on relevé de même source.

Pour sa part, l'aéroport international Ahmed Ben Bella d’Oran s’est doté d’une nouvelle aérogare qui a été inaugurée la veille (23 juin) des joutes méditerranéennes par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. L'aérogare dispose d'une capacité d’accueil de 3,5 millions de passagers par an extensible à six millions, ce qui donnera une forte impulsion supplémentaire au développement de la capitale de l'Ouest algérien.

Par ailleurs, la wilaya d’Oran dispose d’un réseau routier long de plus de 1.260 km, dont 146 en double voie, 61 km d'autoroutes et 150 km de voies ferrées, selon les données de la Direction de la planification et de l'aménagement du territoire.

Enfin, le foncier industriel de la wilaya, un facteur attractif pour les investissements, se compose de 35 zones d'activité d'une superficie totale de 1.230 hectares et cinq zones industrielles à Es-Sénia, Hassi Ameur et Arzew, avec une superficie totale de plus de 4.000 hectares. Quelque 29.000 petites et moyennes entreprises activent dans divers domaines, dont 1.308 versées dans l’industrie alimentaire, fournissant un total de 125.000 emplois.

 

 

Oran: une dynamique avérée dans le secteur des industries, source de création de divers créneaux
  Publié le : vendredi, 01 juillet 2022 13:43     Catégorie : Régions     Lu : 151 foi (s)   Partagez