Djelfa: appel à la revalorisation de la laine de mouton en tant que matière première

Publié le : mardi, 24 mai 2022 19:22   Lu : 35 fois
Djelfa: appel à la revalorisation de la laine de mouton en tant que matière première

DJELFA - Les participants à une journée d'études sur le développement durable, organisée, mardi à Djelfa, ont déploré le "désintérêt" constaté pour les grandes quantités de laine de mouton produites dans cette wilaya steppique, réputée pour son caractère agropastorale, alors qu’il s’agit d’une matière première exploitable dans de nombreux domaines, dont le textile.

"En tant que matière première, la laine est hautement représentative d’une économie locale créatrice de richesse, à travers des unités de transformation de nature à susciter l’intérêt d'une main-d'œuvre qualifiée et spécialisée", ont estimé les intervenants à cette rencontre organisée par l'association locale "Tamkine", dans le cadre de son projet "Moyens de développement au service de la durabilité".

L’ingénieur agronome Said Essaid, cadre à la direction des services agricoles de la wilaya, a relevé, à l’occasion, une "hausse croissante" de la production de laine à Djelfa, portée à près de 7.160 tonnes lors de la dernière campagne agricole 2020/ 2021. "Un fait qui l’a propulsé en tête de liste des wilayas productrices de laine, voire même dans plusieurs autres filières agricoles", a-t-il dit.

Les responsables de nombreux organismes locaux concernés par le financement de microprojets, présents à cette journée d’études, ont exprimé leur "disponibilité à accompagner toute initiative ciblant ce créneau prometteur", qualifié par eux, d’"importante ressource économique pour la région, caractérisée par l'élevage ovin".

Ils ont, néanmoins, déploré une "faiblesse" voire une "absence" d'investissements locaux dans ce domaine.

A son tour, le représentant de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), Mohamed Kanoune, a présenté un exposé sur le rôle de la laine en tant que produit local lié à des compétences sociales, à caractère hautement traditionnel.

"La laine est le composant principal de la confection de la Kachabia (sorte de grand manteau à capuchon) et de tapis traditionnels, dont seuls les femmes de Djelfa ont le secret et le talent", a-t-il soutenu.

Le Dr. Bensalem Messaoud de l'université "Ziane Achour" de Djelfa, chercheur en patrimoine local de son état, a abordé, pour sa part, la créativité et l’imagination de la femme d’Ouled Nail qui a su transformer une matière brute comme la laine de mouton, en un "produit-symbole" de toute une région, la kachabia, le burnous, et les tapis, en l’occurrence.

"Des produits dont la place est demeurée intacte dans la société locale, malgré le vent de la modernité", s’est-il félicité, en dépit de la "négligence de la dimension civilisationnelle de ce patrimoine matériel", a-t-il déploré.

Le projet de l'association Tamkine, lancé sous le signe "Moyens de développement au service de la durabilité" vise le "renforcement des opportunités d'emploi et à lutter contre le chômage des femmes et des jeunes dans la commune de Messaâd (sud de Djelfa), à travers la promotion des métiers de transformation de la laine", a indiqué, à l’APS, son vice-président Messaoud Guendouz, en marge de cette manifestation.

Le financement de ce projet qui cible une trentaine de personnes, est assuré par le Programme d'appui aux capacités des acteurs du développement local (CapDel), touchant huit communes pilotes du pays, dans un objectif de renforcer la démocratie participative, au titre d’un partenariat entre le Gouvernement algérien, l'Union européenne(UE), et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Cette journée d’étude a été couronnée par la tenue de workshops "participatifs" consacrés à mettre la lumière sur les opportunités offertes et les défis à relever pour le développement de la filière laine, ainsi que la mise au point d'une feuille de route pour ce faire.

Djelfa: appel à la revalorisation de la laine de mouton en tant que matière première
  Publié le : mardi, 24 mai 2022 19:22     Catégorie : Régions     Lu : 35 foi (s)   Partagez