Adrar: la Waâda de Sidi Slimane Benali, un patrimoine religieux et culturel ancestral

Publié le : mercredi, 18 mai 2022 08:49   Lu : 35 fois
Adrar: la Waâda de Sidi Slimane Benali, un patrimoine religieux et culturel ancestral

ADRAR - La fête annuelle locale "Wâada de Sidi Slimane Benali", célébrée en pareille date du mois de mai à la zaouïa du saint patron éponyme au Ksar d’Ouled-Ouchene, dans la commune d’Adrar, fait partie des multiples manifestations cultuelles caractérisant le patrimoine matériel et immatériel ancestral des habitants de la région.

Marquée outre une procession religieuse de lecture complète du Saint-Coran "Selka" ou "Khetma", à la mémoire de cette personnalité religieuse, ancien cheikh de la zaouïa dans le Touat, la Wâada de Sidi Slimane Benali" est mise à profit par la population locale pour animer, en présence de centaines de visiteurs et invités, diverses manifestations culturelles retenues au titre du mois du patrimoine.

Il s’agit entre autres de l’animation, lundi à l’esplanade du Ksar d’Ouchene, du genre culturel "Tbal Chellali" (percussion chellali) qui attire chaque année la population locale et draine des visiteurs venus apprécier un produit culturel exécuté par les Chouyoukh du Madih, chant religieux.

Approché par l’APS, l’artiste local et acteur du patrimoine populaire de la région, Mabrouk El-Aïdi, a indiqué que "cette manifestation annuelle constitue une représentation des différents genres lyriques et folkloriques de la région, dont le Baroud, El-Hadra et Karkabou, qui attirent ses fidèles mélomanes et artistes et les invitent à s’impliquer dans ces activités festives en l’honneur du saint-patron".

L’évènement est également rehaussé par la présence de troupes du patrimoine universel d’Ahellil du Gourara (Timimoun), dont les associations des Ksour de la daïra d’Ougrout, au Sud de l’Oasis rouge, qui occupent, à cette occasion, l’esplanade du Ksar pour entonner leurs fameux chants religieux et riche récital poétique de ce legs ancestral universel.

Le commissaire du festival d’Ahellil, Ahmed Djouli, qui conduit personnellement ces associations, a indiqué que "la participation des troupes d’Ahellil dans la Ziara de Sidi-Slimane Benali, reflète la place qui sied à cette personnalité qui s’était efforcé de rassembler et d’unir les populations des territoires Touat (Adrar) et de Gourara (Timimoun)".

La manifestation a donné lieu à l’organisation, à la place jouxtant les palmeraies des Ksour Abdallah et Ouled-Ouchene, d’activités folkloriques et d’exhibitions équestres, entrecoupées de salves de baroud traduisant l’authenticité des traditions ancestrales de cette région, et ce, en présence d’un public nombreux.

Cette fête est célébrée sous toutes ses variétés culturelles pour la transmettre aux futures générations appelées à préserver et pérenniser ce legs séculaire, que certains participants s’attèlent à valoriser à travers les réseaux sociaux.

Adrar: la Waâda de Sidi Slimane Benali, un patrimoine religieux et culturel ancestral
  Publié le : mercredi, 18 mai 2022 08:49     Catégorie : Régions     Lu : 35 foi (s)   Partagez