Sétif : réinhumation des restes de huit chouhada dans le cimetière d'Ouled Ayad

Publié le : samedi, 19 mars 2022 17:32   Lu : 73 fois

SETIF - Les restes de huit (8) chouhada ont été réinhumés, samedi, dans le nouveau cimetière des martyrs d’Ouled Ayad, dans la commune de Hammam Guergour (Nord de Sétif) en présence des autorités civiles et militaires et de moudjahidine, à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la fête de la Victoire.

Sur les huit chouhada réenterrés, dont les restes ont été exhumés en mars 2021, un seul a pu être identifié comme étant Smail Kalaî, tombé au douar ''Madjen El Ma'' près d’Ouled Ayad en 1959.

Dans une allocution prononcée à l’occasion, le vice-président de l’assemblée populaire communale de Hamam Guergour, Fayçal Betka, a précisé que certains de ces chouhada sont morts dans un refuge à Madjen Essahel dans la montagne de Ouled Ayad qui servait de lieu pour la couture des tenues et le stockage des denrées de l’Armée de libération nationale.

Le site a connu un génocide perpétré en 1957 par les forces de l'occupation suite à leur incapacité d’y pénétrer.

Selon le même intervenant, certains chouhada, dont Smail Kalaî, sont tombés au douar Madjen El Ma qui a été le théâtre en 1959 d’une bataille durant laquelle les forces coloniales françaises ont eu recours au napalm.

L’opération de réinhumation du chahid Smail Kalaî s’est déroulée en présence de sa fille hadja Fatima qui a exprimé sa fierté envers son père, affirmant ne pas bien s’en souvenir du fait de son jeune âge à l’époque.

Selon le même élu, la commune de Hammam Guergour relevant de la zone 1 de la wilaya III historique a connu plusieurs batailles féroces contre les forces de l’occupation française dont celle de Fertla au douar Aïchoune, la bataille de Madjen Essahel à Ouled Ayad ou encore celle de Azzelaf à Oued Sebt.

Lors des festivités commémoratives du 60ème anniversaire de la fête de la Victoire, il a été procédé également à l’inauguration d’une auberge de jeunes dans la commune de Hammam Guergour d'une capacité de 20 chambres, 60 lits et 4 pavillons, une salle de jeu, un pavillon pour les invités, un autre pour les personnes aux besoins spécifiques en plus d’une terrasse avec vue sur la ville.

L’occasion a donné lieu aussi à la visite de la zaouïa Sidi El Djoudi et la distinction de membres de la famille révolutionnaire et de plusieurs travailleurs des communes de Hammam Guergour et Draa Kebila au cours d’une cérémonie tenue dans la station thermale de Hammam Guergour.

 

Sétif : réinhumation des restes de huit chouhada dans le cimetière d'Ouled Ayad
  Publié le : samedi, 19 mars 2022 17:32     Catégorie : Régions     Lu : 73 foi (s)   Partagez