La célébration du Yennayer traduit la diversité de l'identité et de l'histoire de la patrie

Publié le : mercredi, 12 janvier 2022 10:01   Lu : 1 fois
La célébration du Yennayer traduit la diversité de l'identité et de l'histoire de la patrie

NAAMA - Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs, Youcef Belmehdi a souligné, mardi à Nâama, que la célébration par les Algériens du nouvel an amazigh traduit la diversité qui fait la force et le secret de l'unification des rangs et la profondeur de l'identité et de l'histoire de la patrie.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya, le ministre a appelé à "l'unification des rangs pour faire face aux défis auxquels l'Algérie fait face et préserver l'identité de la nation algérienne puisée des préceptes de sa religion, de la diversité de sa culture et de ses racines historiques profondes".

Youcef Belmehdi a affirmé que les Algériens sont fiers de la diversité de leur culture et de leurs variétés linguistiques, culturelles et artistiques, qui forment une mosaïque dont ont parlé des savants, des écrivains, des intellectuels et des historiens et qui sont transcrites dans un seul étendard, à savoir le drapeau national.

M. Belmehdi a souligné que les Algériens se rassemblent sous la bannière d'une nation «fière de son histoire et jalouse pour sa religion et sa patrie, afin de construire un essor économique et social sur des bases solides et inébranlables face aux schémas et laboratoires étrangers qui s'acharnent sur elle et étudient avec intelligence et ruse des plans pour remettre en question son histoire et son identité ancienne».

Lors d'un colloque scientifique intitulé «Eléments de l''identité nationale dans le patrimoine amazigh», organisé par la direction de l'éducation, de la formation et de la culture islamique du ministère, en coordination avec le Conseil scientifique de la direction des affaires religieuses et wakfs de la wilaya de Nâama, le ministre a déclaré que «la culture amazighe, qui englobe tout le pays, sert notre unité et notre harmonie et réalise l'intérêt d'une terre pure irriguée du sang des martyrs et à laquelle les savants et les justes étaient attachés", ajoutant que "cette terre a servi le noble Coran et nous devons tous faire preuve de volonté et nous mobiliser contre les partisans de la séparation et ceux qui veulent nuire à la patrie".

Concernant le programme de travail de son département ministériel pour l'année 2022, Youcef Belmehdi a évoqué le programme du Gouvernement visant à développer le rôle et les missions des établissements religieux dans la réalisation des objectifs de développement économique et social sur l'ensemble du territoire national, voire même la communauté nationale à l'étranger.

Le ministre a, d'autre part, souligné l'importance de développer le système des wakfs et de la zakat, qui a récemment installé son conseil d'administration, qui comprend 18 secteurs partenaires et œuvre pour surmonter les difficultés rencontrées dans cet aspect et continuer à exploiter le wakf basé sur la sensibilisation à la culture du wakf, leur publication sur les médias, ainsi que l'investissement de ces biens immobiliers et propriétés comme une valeur ajoutée à l'économie nationale.

Dans un discours d'orientation aux imams, le ministre a indiqué que «l'Imam doit suivre le chemin des héros de la révolution de libération nationale et des savants d'Algérie, dont Abdelhamid Ibn Badis, Larbi Tebessi, Abdelkrim El-Meghili et d'autres, en servant le pays, en embrassant le message de l’unicité et en sauvegardant une nation qui a servi la civilisation humaine avec dévouement et l'Islam avec sincérité avec la science et la perpétuation de la paix et de la miséricorde".


Lire aussi: La célébration de Yennayer nourrit le sentiment d’appartenance à la Nation, unie et unifiée


Dans le cadre de sa visite d'inspection, le ministre a visité une exposition de manuscrits organisée au niveau du hall du théâtre régional "Mohamed Benguettaf" de Nâama, dont les bibliothèques regorgent au niveau national, d’écrits de savants algériens en fiqh, poésie, littérature, grammaire, mathématiques et autres, dont l'histoire remonte à deux à quatre siècles.

Il a également présidé l'inauguration de la mosquée «Omar Ibn El-Khettab», qui accueille 1.200 fidèles, dans le quartier des 100 logements, réalisé avec un budget de 75 millions DA, grâce aux dons de bienfaiteurs.

Le ministre a indiqué que les structures de son secteur sont «en forte augmentation» et que la demande d'enseignement coranique, à son tour, connaît un «grand bond», notant que «la mosquée est au cœur de la bataille économique pour jouer son rôle dans l'illumination, l'éducation et l'orientation selon la voie de la modération".

En donnant le signal de lancement d'un convoi de sensibilisation aux mesures préventives pour faire face au Covid-19, le ministre a insisté sur le rôle des Imams pour faire parvenir le message aux citoyens et être une image consciente et vigilante de la confrontation au Covid-19 et exhorter à l'adoption des mesures préventives et d'adhérer au processus de vaccination".

M. Belmehdi a, par ailleurs, supervisé le lancement d'un convoi scientifique de cheikhs et professeurs du Comité ministériel de la fetwa qui sillonnera différentes mosquées de la wilaya en quatre jours, dans le cadre de l'activation de l'aspect d'enseignement et d'éveil à travers des causeries, ainsi que l'organisation de chaires scientifiques, qui sont des affluents au service de la science montrant que "l'Algérie ne se plie pas et qu'elle procède à la réalisation de ses objectifs de développement», a déclaré le ministre.

En outre, M. Belmehdi a inspecté l'école coranique modèle de la commune de Nâama, un projet dans le cadre du programme d'équipement public de l'Etat, qui connait un taux d'avancement des travaux de 93 % pour un coût de 164 millions de dinars.

A l’occasion, le ministre a instruit d’achever les travaux restants dans les plus brefs délais pour permettre à cette école coranique d'être opérationnelle, soulignant que son département prendra en charge son équipement et son encadrement.

Le ministre a achevé sa visite dans la wilaya de Nâama en donnant le coup d’envoi d'une caravane de solidarité, organisée par la direction de l'action sociale et de la solidarité en coordination avec le conseil de "Souboul El-Kheïrat" de la direction des affaires religieuses et wakfs, qui comprend des aides alimentaires, des couvertures et des vêtements d'hiver pour environ 350 familles nécessiteuses dans diverses communes.

La célébration du Yennayer traduit la diversité de l'identité et de l'histoire de la patrie
  Publié le : mercredi, 12 janvier 2022 10:01     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez