Constantine: place de choix au caroubier pour régénérer les zones incendiées

Publié le : lundi, 13 décembre 2021 14:05   Lu : 18 fois
Constantine: place de choix au caroubier pour régénérer les zones incendiées

CONSTANTINE - Le caroubier, connu sous le nom scientifique de Ceratonia Siliqua, gagne du terrain et revêt un intérêt particulier dans le programme de régénération des zones incendiées dans la wilaya de Constantine, affirment les services de la Conservation des forêts.

Plus de 62 hectares (ha) sont ainsi réservés à la plantation de cet arbre aux multiples vertus, sur les 112 ha prévus dans le cadre du programme de régénération des zones incendiées dans la wilaya de Constantine.

"La plantation du caroubier possède un intérêt socio-économique et écologique considérable, et ce programme de reboisement, arrêté conformément aux orientations du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, vise non seulement à revitaliser des surfaces forestières affectées par les incendies mais ambitionne également de susciter un regain d’intérêt pour cette espèce agro-sylvo-pastorale à usages multiples", a précisé à l’APS, le chargé de l’information et de la communication auprès de la Conservation des forêts, Ali Zegrour.

Depuis le lancement de ce programme de reboisement à Constantine, beaucoup d'efforts ont été déployés par les services des forêts et la société civile, ce qui a permis la plantation de sept (7) hectares de caroubier, à Oued Sakiet El Roum, dans la forêt de Chettaba, à Ain S’mara et huit (8) ha à Djebel Zouaoui dans la commune d’Ibn Ziad", s'est félicité M.Zegrour.

En outre, il a ajouté que les préparatifs sont en cours pour le reboisement de plants de caroubier sur une superficie de sept (7) ha dans la forêt d’El Meridj avec une densité de plantation de 300 plants de caroubier par hectare.

Toujours dans le cadre du programme de reboisement dans cette wilaya, 40 autres hectares sont prévus dans les forêts de Draâ El Madjen, Draâ Naga (El Khroub) et Djebel El Ouahch pour la plantation "prochaine" du caroubier.

Les plants des différentes espèces végétales, le pin Pignon, le Pin d’Alep, le Cèdre et le caroubier sont acquis par des associations auprès des pépinières. "Des entreprises  mais aussi des bienfaiteurs nous font aussi des dons", a ajouté M. Zegrour relevant que la Conservation des forêts soutient également ce programme de reboisement en offrant un quota de plants de caroubier de sa pépinière administrative.

 

26 conventions pour verdoyer des centaines d’hectares

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de leur programme de régénération des zones incendiées, les services des forêts ont impliqué des associations versées dans divers domaines.

"Cette expérience, la première du genre a pour objectif  la création d'un déclic véritable dans la société à travers la société civile et divers autres organismes pour se rapprocher de la nature, planter et entretenir des arbres et veiller à leur pérennité",  a souligné M. Zegrour assurant que l’opération reste ouverte à toute association qui désire contribuer dans la réussite de ce programme de reboisement.

Jusque-là, vingt-six (26) conventions ont été signées entre la Conservation des forêts de Constantine et des associations versées dans la protection de l’environnement, du tourisme, la Fédération des associations de la société civile et la Fédération des chasseurs pour un programme de plantation de différentes espèces totalisant 96. 690 plants sur 122 ha.

Ainsi, les associations conventionnées choisissent, en concertation avec la Conservation des forêts, une surface forestière à reboiser et se chargent de la plantation d’une espèce d’arbuste et en assurent l’entretien, l’arrosage et le gardiennage, a-t-il encore détaillé.

Au préalable, une formation est assurée aux membres des associations participant à ce programme par les cadres de la Conservation des forêts, où des cours théoriques et pratiques sont dispensés sur la plantation et le suivi du développement des plants,  a précisé M. Zegrour.

"Un cahier de prescription technique (CPT) est signé entre les associations concernées et les services de forêts déterminant le descriptif des travaux à entreprendre et les missions que les associations assument dans le cadre ce programme de reboisement", a -t-il fait savoir, ajoutant que les associations restent en "contact permanent", après la plantation avec les chefs des circonscriptions et des districts de la Conservation.

Selon le président de l'Association pour la protection de la nature et de l'environnement (APNE), Abdelmadjid Sebih, le caroubier présente des atouts sur divers plans écologique, avec son adaptation à la sécheresse et aux sols pauvres et rocailleux et socioéconomique comme source de revenu pour la population locale notamment.

"Dans le cadre du plan d’action de l’APNE, nous avons procédé à la plantation du caroubier dans la forêt d’El Meridj et aux abords du Rhumel, à l’occasion de la Journée internationale du volontariat", a indiqué à l’APS, M. Sebih précisant que cet arbre est présent à Constantine, particulièrement dans la forêt de Chettaba et la commune d’Ibn Ziad.

Le caroubier est considéré comme un excellent aliment énergétique utilisé pour ses vertus médicinales, a-t-il fait valoir ajoutant que les graines du fruit sont également utilisées dans la fabrication de confiseries et comme un substituant naturel du cacao, tout comme dans les industries pharmaceutique et cosmétique.

Quant aux feuilles et les fruits de cet arbre, elles sont considérées également comme un bon aliment pour le bétail, a ajouté M. Zegrour.

Constantine: place de choix au caroubier pour régénérer les zones incendiées
  Publié le : lundi, 13 décembre 2021 14:05     Catégorie : Régions     Lu : 18 foi (s)   Partagez