Oran: prise de conscience sur l’importance du scrutin dans le parachèvement du processus d’édification institutionnelle

Publié le : samedi, 27 novembre 2021 19:07   Lu : 10 fois

ORAN - Les avis et appréciations collectés, samedi après-midi par l’APS au niveau de plusieurs centres de vote d’Oran, ont reflété le degré de conscience des électeurs quant à l’importance de ces élections locales dans le parachèvement du processus de l’édification institutionnelle. Les votants ont également considéré que les assemblées populaires communales et de wilaya peuvent être un facteur de changement dont aspirent les citoyens.

Missoum, un sexagénaire rencontré centre de vote de l’école primaire Colonel-Othmane de Gdyel, a estimé que "cette échéance, la dernière étape du processus de renouvellement des institutions élues, peut être une étape de changement si les personnes les plus opportunes seraient élues et capables d’assumer les attentes du peuple et de mettre en œuvre des projets du changement élaborés par les hautes autorités du pays".

Le même intervenant a estimé que "le cadre nécessaire au changement est en place", et que "la base, avec ses institutions et ses citoyens, doit suivre le mouvement du renouvellement en adoptant de nouveaux comportements et visions compatibles avec les enjeux de l’édification d’une Algérie nouvelle".

Safaa, une étudiante de 21 ans, ayant voté au centre Mohammed-Belbachir à Bir El Djir, a, pour sa part, considéré que "les jeunes constituent un réel pouvoir et le moteur du changement". La jeune femme se dit confiante quant à l’apport de tout un chacun en vue du  changement souhaité, considérant que le bon des choix d'élus intègres et compétents aux futures APC et APW "est au cœur du changement et du renouveau".

Safaa a affirmé que les listes de candidats à ces échéances comprennent des compétences pouvant prendre en charge les préoccupations des citoyens, ajoutant que "la voie de la construction et de l’édification a été tracée et il ne reste plus qu'à la suivre".

De son côté, Mohamed, fonctionnaire d'une quarantaine d'années, rencontré au bureau de vote Habib-Hamadna de la commune de Gdyel, a expliqué qu’il a voté, ce samedi, pour exercer un droit constitutionnel et pour appuyer le processus de consolidation des institutions du pays.

De nombreux électeurs ont exprimé le souhait que cette échéance se traduise par des élus compétents et intègres qui sauront consacrer les principes de justice sociale et réaliser le développement local auquel aspirent les citoyens pour améliorer leur cadre de vie. D’autres personnes sondées ont également exprimé leur confiance dans la transparence de l'organisation de ces élections.

La wilaya d’Oran compte un corps électoral de 1.049.053 inscrits répartis sur 296 centres de vote et 2.425 bureaux. L’encadrement est assuré par 13.600 agents, rappelle-t-on.

Oran: prise de conscience sur l’importance du scrutin dans le parachèvement du processus d’édification institutionnelle
  Publié le : samedi, 27 novembre 2021 19:07     Catégorie : Régions     Lu : 10 foi (s)   Partagez