Adrar et Timimoun: larges ambitions de développement du tourisme saharien

Publié le : mercredi, 29 septembre 2021 11:43   Lu : 48 fois
Adrar et Timimoun: larges ambitions de développement du tourisme saharien

ADRAR - Les responsables du secteur du tourisme dans les wilayas d’Adrar et de Timimoun nourrissent de larges ambitions de promouvoir les activités touristiques sahariennes dans leur région, après l’amélioration de la situation sanitaire et son rétablissement graduel des séquelles de la pandémie du Covid-19.

D’intenses préparatifs sont entrepris par les opérateurs et responsables du secteur dans ces régions du Touat et du Gourara, en prévision de la saison touristique saharienne 2021/2022 susceptible de redorer leur image touristique et d’en faire des destinations d’excellence, au regard des énormes potentialités dont elles disposent.

S’agissant des installations d’accueil dans la wilaya d’Adrar, le secteur s’est vu renforcer, avec l’entrée en service de nouvelles structures d’accueil, de 850 nouveaux lits répartis au niveau de 21 établissements d’hébergement, susceptible d’influer positivement sur les prestations, a indiqué le directeur local du Tourisme et de l’Artisanat (DTA), Touhami Oumari, en marge de la célébration de la journée mondiale du tourisme (27 septembre).

La disposition affichée par les tour-opérateurs de bien amorcer la nouvelle saison touristique saharienne a été confirmée suite aux tournées d’inspection menées, avec les instances partenaires, à travers les différentes régions de la wilaya, y compris les zones d’ombre, a-t-il souligné.

Pour ce responsable, le programme de développement du secteur tend également à donner un nouveau souffle à l’éco-tourisme, oasien notamment, à travers la création de campings touristiques, à l’intérieur ou près des palmeraies qui constituent des destinations privilégiées des touristes.

La DTA a reçu de nombreux dossiers d’investissement dans ce type de tourisme pour la réalisation de structures d’accueil au niveau du Ksar ‘’Tameskhet’’ (Sud d‘Adrar), lieu de villégiature pour les touristes.

Les activités artisanales, segment et levier important de développement du tourisme, revêt lui aussi, au titre du programme de développement du tourisme saharien, une grande importance se traduisant par les facilitations et l’accompagnement accordés aux artisans ayant contribué à "sauver" les saisons touristiques affectées par la propagation du Coronavirus, a estimé M.Oumari.


Lire aussi: Promouvoir le tourisme local par la valorisation de l'élément humain


La filière de l’artisanat n’a cessé d’enregistrer de nouveaux adhérents, dont le nombre est passé à plus 8.000 artisans, tous métiers et activités confondus, qui n’ont ménagé aucun effort pour répondre à la demande locale et nationale sur leurs produits.

De plus, de larges espoirs sont fondés sur la numérisation dans le secteur du tourisme et de l’artisanat, à la faveur des démarches visant à création d’un site numérique dédié à la promotion des activités touristiques.

 

L’oasis rouge, importante zone d’attrait touristique

 

Timimoun, jeune wilaya connue sous le nom d' "Oasis rouge", et pôle touristique par excellence, s’apprête à accueillir la saison touristique sous de bons auspices, avec la réception de nouvelles structures d’accueil ayant permis de porter la capacité d’accueil globale à plus de 1.770 lits.

Les services du secteur tablent, cette saison, sur la relance du tourisme intérieur, à la faveur du riche programme de manifestations et de fêtes locales, culturelles et religieuses programmées, dont la célébration du Mawlid Ennabaoui (naissance du prophète Mohamed QSSL), les fêtes de fin d’année et le festival national culturel d’Ahellil, a indiqué la responsable locale du secteur, Yamina Temmam.

Les mêmes services se sont employés, en prévision du lancement de la saison touristique, et en coordination avec le mouvement associatif, à l’organisation de campagnes de nettoiement des sites et zones touristiques de la région.

Les artisans attendent, de leur côté, beaucoup de cette saison touristique saharienne pour relancer leurs activités, après une récession imposée par la pandémie du Covid-19, et ce en mettant à profit les manifestations et fêtes, locales et nationales, prévues dans la région pour exposer et écouler leurs produits.

Adrar et Timimoun: larges ambitions de développement du tourisme saharien
  Publié le : mercredi, 29 septembre 2021 11:43     Catégorie : Régions     Lu : 48 foi (s)   Partagez