Rentrée scolaire à l’Est du pays: de nouveaux établissements scolaires pour atténuer la surcharge des classes

Publié le : mardi, 21 septembre 2021 16:01   Lu : 14 fois
Rentrée scolaire à l’Est du pays: de nouveaux établissements scolaires pour atténuer la surcharge des classes

CONSTANTINE- Le secteur de l’Education des wilayas de l’Est du pays a été renforcé, au titre de la rentrée scolaire 2021-2022 lancée mardi, par de nouveaux établissements scolaires dans les trois paliers, réalisés dans le cadre de projets destinés aux nouveaux pôles urbains et aux agglomérations à forte densité de population.

Les nouveaux établissements d’enseignement contribueront à l’amélioration des conditions scolaires en atténuant la surcharge des élèves dans les classes et l’amélioration des conditions de travail des enseignants.

A Constantine, la rentrée scolaire dont le coup d’envoi a été donné par le chef de l’exécutif local, Messaoud Djari, depuis l’école primaire Ibn Zeidoune du chef-lieu de wilaya, a été ainsi marquée par la mise en service de 17 nouveaux établissements scolaires à savoir 10 écoles primaires, quatre (4) CEM et trois (3) lycées.

Sur place, les autorités locales qui ont fait état de la disponibilité du transport scolaire et de la restauration pour tous les élèves, ont réitéré l’engagement de l’administration locale à améliorer les conditions de scolarisation des élèves.

Dans la wilaya d’Annaba, il a été procédé à la réception de trois (3) lycées dans la nouvelle ville Mustapha Benaouda dans la circonscription administrative Draâ Errich, l’extension urbain Bouzaâroura dans la commune d’El Bouni et Kalitoussa dans la commune de Berrahal, en plus de deux (2) CEM et six (6) groupes scolaires pour le palier primaire, réalisés dans les nouvelles agglomérations à forte densité de population, dans les communes de Berrahal, Ain Berda, El Hadjar et Sidi Ammar.

A Mila, le secteur de l’Education nationale qui a vu mardi le ralliement de 229.395 élèves dont 21.650 nouveaux, a été renforcé au titre de l’actuelle rentrée scolaire par 2 groupes scolaires à Ferdoua (commune de Sidi Merouane) et à Marchou sur les hauteurs de la ville en plus d’une demi-pension au CEM de la commune Ferdjioua et 10 nouvelles classes réalisées dans le cadre de l’extension et le remplacement des classes dans le palier primaire.

A Guelma, où 137.693 élèves ont rejoint les bancs des écoles dans de bonnes conditions organisationnelles, la rentrée scolaire a été marquée par l’inauguration par la wali, Labiba Ouinez, d’une école primaire baptisée au nom du défunt moudjahid Zitouni Amar dans la commune de Kalaâ Bousbaâ, située à 12 km au nord du chef-lieu de wilaya.

Les élèves scolarisés de cette wilaya sont répartis sur 440 établissements scolaires dans les trois paliers, selon les informations recueillies sur place auprès des responsables locaux du secteur qui ont affirmé que des instructions fermes ont été données pour veiller au strict respect du protocole sanitaire de lutte contre le Coronavirus.

De leur côté, les services de la Gendarmerie nationale et de la sûreté de wilaya ont affirmé avoir mis en place toutes les mesures sécuritaires nécessaires pour protéger et sécuriser la rentrée des élèves.


Lire aussi: Wilayas du centre : une rentrée scolaire sous de bon augure


Dans la wilaya de Souk-Ahras, les autorités locales ont inauguré un lycée dans la commune frontalière de Ouled Moumène, baptisé au nom du Chahid Belkacem Zedira, pour permettre aux élèves de cette région d’en finir avec les souffrances du déplacement vers la commune de Lakhdara pour étudier.

D’autres infrastructures scolaires à l’image d’un CEM au chef lieu de wilaya et quatre (4) écoles primaires dans les communes de Souk-Ahras, Khemissa, M’daourouch et Sédrata ont été également réceptionnées devant ainsi permettre l’amélioration des conditions de scolarisation des élèves, a précisé le chef de l’exécutif local, qui a également fait état de la réception de deux (2) demi-pension à M’daourouch et 17 cantines scolaires à travers plusieurs communes.

Pour sa part, le directeur local de l’Education Salah Bendada a affirmé que les élèves démunis ont été pris en charge notamment en ce qui concerne les fournitures et les livres scolaires.

La Direction de l’action sociale et de la solidarité de Tébessa a recensé environ 70.000 élèves démunis concernés par la prime scolaire de solidarité estimée à 5.000DA, a révélé le directeur de wilaya du secteur, Karim Bendjedid.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de la rentrée scolaire 2021-2022, organisée à l’école primaire Boumahdaf Slimane, dans la commune Boulhaf Dir en présence des autorités locales, M. Bendjedid a indiqué qu’un budget de pas moins de 350 millions DA a été réservé aux élèves issus des familles démunies et à faible revenu de la wilaya.

Il a été procédé au versement de ces primes dans les comptes postaux des parents des élèves concernés, a assuré le directeur local de l'Education, précisant que l’opération se poursuit dans de bonnes conditions pour être achevée dans les meilleurs délais.

Rentrée scolaire à l’Est du pays: de nouveaux établissements scolaires pour atténuer la surcharge des classes
  Publié le : mardi, 21 septembre 2021 16:01     Catégorie : Régions     Lu : 14 foi (s)   Partagez