Poissons morts au barrage de Boukourdane: vers l'ouverture d'une enquête

Publié le : samedi, 18 septembre 2021 15:24   Lu : 14 fois
Poissons morts au barrage de Boukourdane: vers l'ouverture d'une enquête

TIPASA - Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi a ordonné l'ouverture d'une enquête suite à la mort de grandes quantités de poissons au barrage Boukourdane (Tipasa) en raison de la baisse du niveau des eaux.

Pour ce faire, une équipe de cadres du ministère se rend, samedi, sur les lieux afin de constater la catastrophe et lancer une enquête en vue de déterminer les causes et prendre les mesures nécessaires, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur sa page officielle "Facebook".

Les services de la Pêche et des Productions halieutiques avaient enregistré, en fin de semaine, la mort de grandes quantités de poissons au barrage de Boukourdane à la commune de Sidi Amer (Tipasa) en raison de la baisse du niveau de ses eaux.

Le directeur de la Pêche et des Productions halieutiques, Ahmed Tetbirt, a indiqué à l'APS que ses services, et après avoir appris la nouvelle de la mort de grandes quantités de poissons, avaient pris une série de mesures, soulignant que les premières informations faisaient état d'un phénomène en relation à la baisse du niveau des eaux du barrage entraînant ainsi la baisse de la quantité d'oxygène dans les eaux.

Dans le souci d'éviter des potentiels effets écologiques ou sanitaires, le même responsable a affirmé que tous les services concernés avaient été informés, à leur tête le Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et l'Aquaculture (CNRDPA), et ce, afin de s'enquérir de la situation et d'effectuer les analyses scientifiques pour déterminer les causes scientifiques de cette mort.

Une opération de nettoyage du barrage de Boukourdane des poissons mort a été lancée, jeudi, en coordination avec la direction de l'Irrigation, la Société des Eaux et de l'Assainissement d'Alger (SEAAL) et les professionnels de la pêche, a-t-il poursuivi.

La direction de la Pêche avait mobilisé trois (3) professionnels spécialistes de la pêche à la wilaya de Tipasa tout en autorisant les pêcheurs des autres wilayas à exploiter les poissons du barrage de Boukourdane afin d'intensifier les opérations de pêche et d'éviter la mort de ces poissons.

La mort des poissons vivant dans les barrages est un phénomène naturel enregistré chaque année dans ces structures vitales en raison des vagues de chaleur lors de la saison estivale, en raison de la baisse du niveau d'oxygène dans les eaux. Cette année, la mort de grande quantité de poissons a été enregistrée en raison de la baisse du niveau des eaux selon les responsables du secteur.

Le niveau des eaux du barrage de Boukourdane, d'une capacité de 120 millions m3, a commencé à baisser depuis près de deux saisons en raison de la sécheresse et des faibles précipitations. Le niveau des eaux s'élève actuellement à près de 400.000 m3, selon les services concernés.

Poissons morts au barrage de Boukourdane: vers l'ouverture d'une enquête
  Publié le : samedi, 18 septembre 2021 15:24     Catégorie : Régions     Lu : 14 foi (s)   Partagez