Batna: le moudjahid Amar Benchaiba inhumé au cimetière de Bouzourane

Publié le : jeudi, 09 septembre 2021 21:05   Lu : 80 fois

BATNA - Le moudjahid, Amar Benchaiba appelé Ali Oulhadj, décédé, mercredi soir à l'âge de 97 ans des suites d’une longue maladie a été inhumé jeudi au cimetière de Bouzourane à Batna, dans le recueillement.

L’inhumation du défunt Benchaiba, moudjahid de la première heure, compagnon du chahid Mustapha Benboulaid, s’est déroulée en présence des autorités locales civiles et militaires, à leur tête le wali, Toufik Mezhoud, des moudjahidine, des directeurs des moudjahidine des wilayas de Batna et celles limitrophes ainsi que des citoyens et des membres de la famille du défunt.

Lors de l'oraison funèbre, le directeur des moudjahidine de la wilaya de Khenchela, Saïd Chrikhi, représentant le ministre des Moudjahidine et des Ayants droits, a mis en avant la grandeur de ce moudjahid, ses contributions et ses sacrifices lors de la Guerre de libération pour l'indépendance de l'Algérie, présentant ses condoléances à la famille du défunt et à la famille révolutionnaire.

"Aujourd'hui, nous disons adieu à une des grandes sommités de la Guerre de libération dans les Aurès, un moudjahid parmi ceux qui ont fait la gloire de l'Algérie et ont contribué au déclenchement de la Guerre de libération bénie", a déclaré M. Chrikhi.

Et d’ajouter : "Nous faisons nos adieux aujourd’hui à un homme dont la maison et celle de sa famille Benchaiba sont témoins de la distribution d’armes aux 39 groupes de moudjahidine pour mener des attaques contre le colonisateur français dans la nuit du 1er novembre 1954 sous le commandement du martyr-symbole, Mustapha Benboulaid".

Amar Benchaiba qui a poursuivi sa lutte contre le colonisateur participant à plusieurs batailles et embuscades est resté, après l’indépendance de l'Algérie, fidèle aux principes du 1er novembre, plaçant l'intérêt de la nation au dessus de toute autre considération jusqu'à sa mort.

Amar Benchaiba était toujours disponible à présenter ses témoignages, des pans de l’histoire de la Guerre de libération dans les Aurès et relatait avec détails et précisions les préparatifs de la révolution libératrice sous le commandement du martyr Mustapha Benboulaid, l’opération de distribution des armes dans la nuit du 1er novembre 1954, qui s’est déroulée dans sa maison familiale (maison des frères Benchaiba), située dans une zone stratégique, sur les hauteurs de dechrat Ouled Moussa (commune d'Ichemoul), convertie depuis des années en un musée.

Le défunt, né en 1924 à Ichemoul, a assisté à la réunion du 22 mars 1956, et était témoin et victime de l'explosion d’un poste radio au cours duquel Mustapha Benboulaid était tombé en martyr, à Djebel Lazreg, prés de la localité de Nara, relevant actuellement de la daira de Menaa.

Amar Benchaiba avait perdu dans cette explosion un œil et était grièvement blessé.

Batna: le moudjahid Amar Benchaiba inhumé au cimetière de Bouzourane
  Publié le : jeudi, 09 septembre 2021 21:05     Catégorie : Régions     Lu : 80 foi (s)   Partagez