L'espace de l'histoire et de la mémoire d’Oran raconte la glorieuse révolution de libération nationale

Publié le : mercredi, 07 juillet 2021 11:53   Lu : 5 fois

ORAN- A peine le pas franchi dans l'espace de l'histoire et de la mémoire de la ville d’Oran, situé à la rue "Larbi Ben-M’hidi", au centre ville d’Oran, un parfum vous transporte à travers l’histoire de la guerre de libération nationale, où le visiteur est invité à travers les allées à revisiter différentes batailles gagnées par les moudjahidine, par le feu et le sang.

Ce vestige historique comprend plusieurs rayons qui évoquent des dates mémorables de la guerre de libération , à l’instar du "19 mai 1956", "17 octobre 1961", "19 mars 1962" et autres. Sa raison d’être est que, depuis son installation en 2008, il vise à préserver l’histoire de la révolution algérienne par le recueil de témoignages vivants à travers l’écriture, l’audiovisuel ainsi que la récupération des documents et autres effets ayant une valeur historique pour les montrer au public en particulier les enfants scolarisés, les étudiants universitaires et les chercheurs dans ce domaine.

Ahmed Adli, chargé de l’information et vice-président de l’association qui gère l'espace de l'histoire et de la mémoire de la ville d'Oran, a indiqué à l’APS, que celui-ci comprend un immense trésor de livres et d’ouvrages de valeurs (rares) et de témoignages vivants sur l’histoire de la Révolution et des effets des Moudjahidine et les chouhadas, et qui méritent de les faire connaître leur valeur aux générations successives.

Cet espace contient plus de 2.000 photos de Chouhada d’Oran qui sont tombés dans le champ d’honneur et de plusieurs contenus historiques psychologiques, à l’instar des effets vestimentaires des moudjahidine qu’a collecté le président de l’association, le moudjahid Mohamed Fréha, citant les armes et autres effets.

Le visiteur pourra connaitre de nombreux chouhadas, à travers leurs photos, leurs habits et leurs armes exposées dans cet espace, aux côtés des lettres qu’ils échangeaient et autres.

Le moudjahid Fréha Mohamed dont l’âge a dépassé les 80 ans, selon M. Adli, a contribué à la collecte des milliers d’effets en rapport avec la guerre de libération et les moudjahidine, sachant que durant 40 ans, M. Fréha a travaillé sans relâche à recueillir les témoignages des moudjahidine de leur vivant.

"Il faut dire que ce lieu qui a une valeur de symbole accueille toute l’année des centaines d’élèves des différents paliers de l’enseignement, des universitaires et chercheures, même des diplomates étrangers résidant en Algérie, pour connaître le parcours militant de l'oranie et de ses hommes et femmes qui ont consenti d’énormes sacrifices", notant au passage que l'espace organise de nombreuses manifestations et conférences sur l’histoire de la Révolution.

Pour autant, cet espace, ajoute notre interlocuteur, a besoin de beaucoup d’attention de la part des autorités, car, selon lui,  il ne dispose pas assez d'espaces pour mettre en valeur les effets collectés, exprimant son souhait de voir que "les autorités puissent contribuer à nous aider par l’octroi d’ un espace plus grand pour accueillir des effets et d’effectuer des travaux divers pour préserver ce legs historique important".

Il a souligné , dans sens, l’implication de Jeunes volontaires en Algérie et ceux, issus de la communauté algérienne à l’étranger à moderniser cet espace et le promouvoir en l’intégrant la numérisation de ses activités.

L'espace de l'histoire et de la mémoire d’Oran raconte la glorieuse révolution de libération nationale
  Publié le : mercredi, 07 juillet 2021 11:53     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez