Une Commission du ministère des Ressources en eau à Tiaret pour s’enquérir des problèmes d’alimentation en eau potable

Publié le : lundi, 28 juin 2021 10:49   Lu : 8 fois

TIARET - Une Commission d’inspection et de contrôle du ministère des Ressources en eau s’est rendue dimanche à Tiaret pour s’enquérir des problèmes d’alimentation en eau potable et trouver des solutions définitives notamment au niveau de la région nord, a-t-on appris du directeur du secteur par intérim, Khahir Mahmoudi.

La visite de la Commission, selon M. Mahmoudi, intervient dans le cadre du contrôle et de l’inspection périodique et annuelle à l'effet de s’enquérir de la situation de l’alimentation en eau potable dans la wilaya de Tiaret et prendre connaissance des projets visant l’augmentation des quantités d’eau potable suivant les besoins de la wilaya.

Le directeur local des ressources en eau par intérim a fait savoir que sa rencontre avec la Commission ministérielle a été axée sur l’accélération de la réalisation du projet d’alimentation de la wilaya en eau de mer dessalée à partir de la station d’El Mactaâ (Oran), pour régler le problème du manque d’eau potable et assurer l’approvisionnement de plusieurs sites industriels, dont celui de la raffinerie de pétrole en cours de réalisation, ainsi que le projet de transfert des eaux du barrage Bekhedda pour l’irrigation agricole.

Le taux de remplissage du barrage de Bekhedda, qui alimente une grande partie des régions de Tiaret, dont le chef-lieu de wilaya, est estimé à 35% de la capacité globale de stockage (40 millions de mètres cubes) et fournit, quotidiennement, 31.000 m3. Le restant est tributaire des eaux souterraines, avec un total de 180.000 m3/jour, alors que les besoins quotidiens de la wilaya sont de 205.000 m3.

A noter que 19 zones de la partie nord souffrent d'un manque en l’alimentation en eau potable, selon la même source qui a souligné que de nombreux projets sont en phase de réalisation pour venir à bout de cette crise.

De son côté, le directeur de l’unité locale de l’Algérienne des eaux (ADE), Mounir Charef Khodja a fait part d'une faiblesse dans le débit de cinq (5) puits profonds dans la commune d’Aïn Dzarit, qui alimentent la commune de Mahdia, à l'origine d'une baisse dans la distribution de l'eau depuis plus de 15 jours, de 5.000 à 900 m3/j.

M. Charef Khodja a indiqué que des mesures ont été prises, dont un plan d’urgence pour la réhabilitation de ces puits qui alimentent également le village d’Aïn Meriem dans la commune d’Aïn Bouchekif, ainsi que la distribution de l'eau à partir des citernes, dans une première étape, soulignant que le réseau d’AEP de la commune de Mahdia a été renforcé à partir du puits de la zone de Si El-Haoues, qui était réservé à l’alimentation de 10% de la population de cette commune.

Le renforcement du réseau et le transfert des eaux du puits de Si El-Haoues a permis de remplir deux réservoirs d’une capacité de 7.500 mètres cubes consacrés à la commune de Mahdia, a-t-il fait savoir, rappelant que la commune de Hamadia avait, quant à elle connu un problème de faible débit du puits qui l’alimente en eau potable, réglé après la réhabilitation du puits et l’utilisation de citernes, en attendant l’achèvement des travaux de réalisation d’un nouveau puits.

Une Commission du ministère des Ressources en eau à Tiaret pour s’enquérir des problèmes d’alimentation en eau potable
  Publié le : lundi, 28 juin 2021 10:49     Catégorie : Régions     Lu : 8 foi (s)   Partagez