Print this page

Baccalauréat à l’Est: les premières épreuves à la portée de tous

Publié le : dimanche, 20 juin 2021 20:54   Lu : 3 fois
  • Partagez
Baccalauréat à l’Est: les premières épreuves à la portée de tous

CONSTANTINE - Les épreuves du baccalauréat de l’année 2020/2021 ont débuté dimanche à travers les wilayas de l’Est dans des conditions marquées par la mise en œuvre du protocole de prévention du Covid-19 et une quasi-unanimité des candidats que les premières épreuves étaient à la portée de tous, ont constaté les journalistes de l’APS.

Dans la wilaya de Constantine qui compte 21.923 candidats, dont 7.610 libres, répartis sur 70 centres d’examens, le coup d’envoi des épreuves a été donné au lycée Saadi Tahar Harrath du chef-lieu de wilaya dans un strict respect des mesures de prévention contre la Covid-19, a indiqué le directeur local de l’éducation, Abdelmadjid Mancer.

Approchés par l’APS, de nombreux élèves de la filière gestion et économie du centre Ahmed Bey ont affirmé que les épreuves de la première journée étaient à "la portée de tous", exprimant leur "soulagement" et "satisfaction" quant aux mesures d’organisation mises en place par les services concernés.

A Khenchela, où le nombre de candidats a atteint 10.318, dont 12 candidats aux besoins spécifiques, les épreuves se sont déroulées dans de bonnes conditions d’organisation.

Selon la directrice de l’éducation par intérim, Ahlem Boudebouz, les candidats de Khenchela sont répartis sur 38 centres d’examens dont l’encadrement est assuré par 5.420 enseignants surveillants, 620 encadreurs administratifs et 38 conseillers psychologiques en plus de 41 observateurs dépêchés par l’Office national des examens et concours.


Lire aussi: Baccalauréat à l’Ouest: application rigoureuse du protocole anti Covid-19


Le secteur de la jeunesse et sports a ouvert, à l’occasion, deux maisons de jeunes pour héberger gratuitement les candidats résidant loin des centres d’examens, a fait savoir de son côté le directeur de l’Office des établissements de jeunes, Abdelaziz Bouhelala.

A Guelma, 10.001 lycéens ont rejoint les centres d’examens du baccalauréat. Selon la direction de l’éducation de cette wilaya, les épreuves se déroulent dans 36 centres d’examens.

Plusieurs élèves de la filière mathématiques rencontrés à la sortie du CEM Mohamed Abdou, après la première épreuve de langue arabe, ont exprimé leur soulagement, assurant en majorité avoir choisi le sujet de la matinée portant sur l’étude d’un poème au motif, et que la diversité des questions posées leur permettrait de collecter un plus grand nombre de points.

Dans la wilaya de Jijel, plus de 11.000 élèves dont 191 candidats libres et 9 aux besoins spécifiques passent ces épreuves.


Lire aussi: Wilayas du centre: lancement des épreuves du BAC dans de bonnes conditions


Mohamed, rencontré devant le lycée de la cité "40 hectares" a exprimé sa satisfaction quant aux conditions de déroulement de l’examen qu’il a qualifié de "bonnes", affirmant en toute confiance s’être "bien préparé pour réussir à ces épreuves décisives".

Il a également ajouté que les conditions sanitaires liées à la prévention contre la Covid-19 n’ont point influé sur sa détermination à faire de son mieux, au même titre que Sara qui était accompagnée de son père, qui a assuré avoir bien préparé cet examen tout au long de l’année et être "confiante" pour la suite des épreuves.

A Oum El Bouaghi, où la plupart des candidats approchés par l’APS ont affirmé que les épreuves de la première journée étaient abordables et qu'ils avaient pu répondre à toutes les questions en un temps plutôt court, en dépit des températures élevés de cette journée d’été.

Dans le cadre de la prévention contre la Covid-19, il a été mis à la disposition des candidats et du personnel d’encadrement 92.552 masques de protection et 2.250 flacons de gel hydro-alcoolique, a-t-on indiqué.


Lire aussi: Sud/BAC-2021: déroulement des épreuves dans de bonnes conditions d’organisation


Les directions de l’éducation des wilayas où des températures très élevées ont été enregistrées dimanche, ont mis en place toutes les conditions pour le bon déroulement de l'examen, dont la climatisation et l’affectation de staff médical.

Des candidats ont relevé que le baccalauréat 2021 intervient dans des conditions "exceptionnelles" dues à la pandémie de la Covid-19, une année scolaire courte et des températures très élevées, affirmant toutefois avoir bien préparé cet examen avec l’espoir de réussir et aller à l’université pour y relever d’autres challenges.

A noter également que le directeur général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Said Zreb, a donné à l’établissement de rééducation Hamla à Batna le coup d’envoi des épreuves de baccalauréat, session de juin 2021, pour les détenus en présence des autorités civiles et militaires.

Baccalauréat à l’Est: les premières épreuves à la portée de tous
  Publié le : dimanche, 20 juin 2021 20:54     Catégorie : Régions     Lu : 3 foi (s)   Partagez