Législatives: le vote de l'électorat féminin devrait "booster" le taux de participation à Médéa

Publié le : samedi, 12 juin 2021 18:22   Lu : 0 fois

MEDEA - Le vote de l'électorat féminin, qui intervient d'habitude en fin d'après-midi, devrait "booster" sensiblement le taux de participation aux législatives, dans la wilaya de Médéa, ou ce dernier se situait, 3,77% durant la matinée, selon les chiffres communiqués par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) de la wilaya de Médéa.

Peu présentes, durant la matinée, les électrices ont tendance, d'après les coordinateurs de l'ANIE au niveau des communes, à se déplacer "en force" aux urnes, à partir de 17h, comme c'est de tradition dans les zones rurales où les femmes vont voter, après la fin des tâches ménagères, a-t-on signalé.

L'absence de cet électorat, qui représente près de la moitié du corps électoral, totalisant 250.200 inscrites, sur un effectif global de 576.813 inscrits, à fortement pesé sur le taux de participation enregistré dans la matinée, même s'il est fait état, dans certains centres de vote, situés dans des communes, comme Ain-Boucif, Beni-Slimane, Tablat, d'une présence "notable" de femmes votantes, pendant les premières heures du scrutin.

Le vote très attendu de l'électorat féminin est censé, a-t-on expliqué, faire évoluer le taux de participation enregistré, à la mi-journée, à travers la wilaya et confirmé, ainsi, le poids de cet électorat dans les élections.

Les propos recueillis auprès d'électrices de la communes de Médéa et Benchicao, à l'est du chef-lieu de wilaya, confirment cette tendance de l'électorat féminin à aller voter, l'après-midi, quand il fait aussi moins chaud et moins de monde au niveau des centres et bureaux de vote, précisant que beaucoup de femmes attendent cette heure de la journée pour sortir de chez elles et accomplir leur devoir de citoyenne.

"Les femmes, issues de milieu conservateur, vont, d'habitude, aux urnes, une fois libres de toutes les charges domestiques, et tiennent, à chaque fois, à exprimer leurs choix, en toute liberté et conscience", soutient l'une d'entre elles, ajoutant que la femme "veut s'impliquer, au même titre que l'homme, à la construction de son avenir et l'élection de ces futures représentants ou représentantes au parlement".

Législatives: le vote de l'électorat féminin devrait "booster" le taux de participation à Médéa
  Publié le : samedi, 12 juin 2021 18:22     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez