Législatives: bonne organisation et affluence disparate dans les wilayas de l’Est

Publié le : samedi, 12 juin 2021 12:02   Lu : 0 fois
Législatives: bonne organisation et affluence disparate dans les wilayas de l’Est

CONSTANTINE - Les centres de vote répartis à travers les wilayas de l’Est ont connu, durant la matinée de samedi, une affluence disparate des citoyens, invités à élire leurs représentants à la prochaine Assemblée populaire nationale (APN) au milieu d’une bonne organisation, ont constaté les journalistes de l’APS.

Dans la wilaya de Constantine, les centres de vote ont connu, une heure après l’ouverture du scrutin, une affluence timide des électeurs comme cela a été observé dans les centres Ibn-Zeidoune de la cité 20-Août-1955, Hassan-Ben Naâmane de la cité Fadhila-Saâdane et Rokia-Boughaba, de la cité Kadour-Boumedous, dans de bonnes conditions d’organisation et une application stricte des mesures du protocole sanitaire de prévention contre la Covid-19.

A Khenchela, l’affluence a été plutôt faible dans les centres de vote, a-t-on constaté dans le centre Laieb-Derradji de la cité 700 logements, au centre-ville, et le centre Guellil-Mokhtar, réservé aux femmes, et ce, dans de bonnes conditions d’organisation et d’application stricte du protocole préventif contre la Covid-19.

"Tous les moyens indispensables dont les masques de protection et le gel hydro-alcoolique ont été mis à la disposition des électeurs pour assurer le bon déroulement de l’opération de vote", a assuré Sofiane Belabbès, chef du centre Laieb-Derradji, dans une déclaration à l’APS.

De son côté, Mohamed Atoussi, un électeur, a affirmé avoir trouvé toutes les facilités auprès des encadreurs du centre qui l’ont orienté vers le bureau où il est inscrit pour exercer son devoir électoral en présentant seulement sa carte d’identité, après avoir perdu sa carte de vote.

Dans la wilaya de Mila, une affluence disparate des électeurs a été constatée, à l’exemple du centre Tahar-Khenfouf de Teleghma qui a connu une affluence notable des citoyens, tandis qu’au centre chahid Mohamed-Bouzeraa, du chef-lieu de wilaya, l’affluence a été timide, chose qualifiée de "normale" par les encadreurs du scrutin, précisant que "l’affluence augmentera dans les prochaines heures".

Inscrit dans ce même centre, Hamid, un électeur a "renoué", confie-t-il, avec le vote après une longue rupture, après avoir relevé que des "compétences se sont présentées pour représenter le peuple et transmettre ses préoccupations".

Le scrutin dans la wilaya de Guelma a été marqué par une bonne organisation et une affluence timide durant la période matinale.

Au centre de vote 5-Juillet de la cité Yahia-Meghmouli, l’un des plus grands de la ville de Guelma, toutes les conditions d’organisation et de sécurité ont été mises en place avec une insistance sur le respect du protocole sanitaire depuis l’entrée principale du centre jusqu’aux isoloirs.

Le corps électoral dans la wilaya qui compte 10 daïras et 34 communes, se compose de 378.664 inscrits répartis sur 227 centres et 1.051 bureaux de vote, dont les voix sont briguées par les candidats de 22 listes partisanes et 33 indépendantes en lice pour les cinq sièges de la wilaya à l’Assemblée populaire nationale.

               

Les femmes attendues dans l’après-midi

 

Au terme d’une tournée à travers plusieurs centres de vote de la ville de Souk Ahras, une affluence des premiers électeurs, qualifiée d’"acceptable", a été relevée par les encadreurs de l’opération.

Dans ce contexte, Mohamed-Chérif Semida, chef du centre Abdelhamid-ibn Badis, de la cité 26-Avril-1958, a prévu une hausse du nombre d’électeurs, notamment des femmes, dans l’après-midi.

Dans la wilaya d’Annaba, les bureaux de vote du centre-ville ont accueilli les premiers électeurs avec la mise en place de toutes les conditions d’organisation pour leur permettre de choisir dans de bonnes conditions, leurs représentants à la prochaine Assemblée populaire nationale parmi les 49 listes partisanes et indépendantes en course pour ces législatives.

A M’sila qui compte 690.924 électeurs, inscrits à travers 448 centres et 1.897 bureaux de vote, les électeurs notamment les plus âgés, se sont exprimés dès l’ouverture du scrutin dans des conditions normales.

Les bureaux de vote de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont connu au début de l’opération électorale une affluence mitigée, a-t-on constaté dans les centres de vote Ababsa-Abdelhamid et Ibn-Sina du centre-ville d’Aïn Beïda, et celui de Kouadria-Salah, dans la cité Frères-Belalmi de la même ville.


Lire aussi: Législatives: plus de 1,98 million d'électeurs attendus à travers les wilayas du Sud


Plusieurs citoyens approchés par l’APS dans cette ville qui concentre une grande partie du corps électoral de la wilaya, avec 84.631 électeurs, ont mis l’accent sur l’importance de cette élection, espérant que les citoyens sauront choisir ceux qui les représenteront effectivement dans la prochaine APN.

A Batna, une affluence "timide" a été relevée durant les premières heures après le début du scrutin dans plusieurs centres de vote visités au centre-ville.

Le chargé de communication de la direction locale de la Protection civile, le lieutenant Zouhir Nekaa, a indiqué à l’APS que ses services ont mis en place un dispositif sanitaire intégré pour sécuriser le scrutin en mobilisant des moyens matériels et humains au niveau de l’ensemble des centres de vote avec la création de six postes avancés d’intervention dans les communes de Tazoult, Theniet El Abed, Bouzina, Ouled Sellam, Ichemoul et Seggana.

Le déroulement de l’opération de vote dans la nouvelle wilaya d’Ouled Djellal, pour en pourvoir les trois sièges à l’Assemblée populaire nationale prochaine, a été marqué par une affluence irrégulière, durant les premières heures de l’opération.

Ainsi, le centre de vote Ibn-Khaldoune a connu une affluence notable, tandis que dans le centre Mohamed-Labed Smati du centre-ville, l’affluence a été moindre.

Des situations analogues ont été observées dans les wilayas de Sétif, Tébessa, Bordj Bou Arréridj, El Tarf, Biskra et Jijel où le scrutin se déroule dans le respect du protocole sanitaire recommandé et une bonne organisation.

Législatives: bonne organisation et affluence disparate dans les wilayas de l’Est
  Publié le : samedi, 12 juin 2021 12:02     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez