Presse de proximité à El Tarf: un moyen d'information incontournable

Publié le : lundi, 03 mai 2021 16:11   Lu : 1 fois
Presse de proximité à El Tarf: un moyen d'information incontournable

EL TARF- La presse de proximité est aujourd’hui plus que jamais un "moyen incontournable d’information et de sensibilisation du citoyen'', se sont accordés à souligner plusieurs journalistes et correspondants de la wilaya d’El Tarf.

Rencontrés à la veille de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai de chaque année, des "producteurs d’information locale" ont été unanimes à dire que les médias de proximité, presse écrite et audiovisuelle, publique ou privé, constituent un moyen "fort et incontournable" d’informer, sensibiliser et "fidéliser" un auditoire plus large.

Aussi, assurer une information locale de qualité requiert ''davantage d’efforts de la part du journaliste de proximité appelé à privilégier les informations d’intérêt public", a soutenu Youcef Hanani, ancien journaliste de l’APS dans cette wilaya frontalière.

Pour cet ancien agencier, qui cumule plus de 32 ans de travail de proximité dans la wilaya d'El Tarf, le travail journalistique local est une pratique quotidienne qui permet de rapporter des "informations pertinentes et diversifiées au service de la population et de l’Etat".

Rapidité, objectivité et fiabilité sont les "crédos'' d’une information ciblée et destinée à "bien informer le lecteur", a-t-il affirmé.

Ce retraité de l'APS a tenu à préciser que cette agence de presse publique a été le premier organe d'information à ouvrir un bureau de proximité, au lendemain de la promotion d'El Tarf au rang de wilaya, en 1985, notamment pour le suivi des projets de développement local.

Evoquant les contraintes de l'accomplissement d'un travail journalistique convenable, Hanani ainsi que le doyen des journalistes d’El Tarf, Tahar Boudjemaa, ont notamment soulevé celles liées aux "difficultés d'accès à l'information en temps réel".


Lire aussi : Les correspondants œuvrent pour la promotion de la communication à travers le sud-ouest du pays


"Tous les moyens étaient mis en œuvre pour assurer la couverture des évènements et faire entendre la vox populi à l’intention des responsables", ont-ils affirmé.

Abondant dans le même sens, la directrice de la Radio locale d'El Tarf a passé en revue le rôle de l'audio dans la diffusion d'informations diversifiées en temps opportun.

Depuis sa création il y a plus d'une décennie, la Radio locale d'El Tarf s'est imposée dans le paysage médiatique local, traitant les préoccupations des citoyens résidant dans les zones les plus reculées.

Soucieuse d'une couverture de "meilleure qualité", Hayet Bouzidi a évoqué les efforts déployés pour pallier les difficultés rencontrées en matière d'audimat en raison des obstacles persistants au niveau des zones d'ombre.

Elle a également signalé qu'un diagnostic est en cours d'élaboration, avec l'implication des populations concernées, pour mettre un terme à cette situation.

Les moyens de communication moderne, comme l’internet, sont mis à profit pour permettre à ceux qui sont privés de radio de le signaler en temps réel pour pouvoir capter ses ondes.

 

La Radio locale, un support solide de communication

 

Le travail de proximité de la radio locale est perceptible notamment dans la gestion des crises (sanitaires, inondations, incendies de forêts...), à travers les directs et les différentes émissions diffusées sur ses ondes depuis le lieu de l'incident, a expliqué par ailleurs la même source, estimant que la radio constitue l’un des supports solides de communication des centres d’intérêts des citoyens.

C’est un véritable intermédiaire qui véhicule les préoccupations des communautés rurales et urbaines, particulièrement celles qui se trouvent dans les zones d’ombre où leurs voix peuvent être entendues et prises en considération à temps.

Elle permet d’atteindre un maximum d’auditeurs qui sont également sensibilisés à divers fléaux de la vie.

De son côté, Baba Ahmed, journaliste au quotidien francophone El Watan, a estimé qu'à ''quelques rares exceptions près, la presse de proximité est loin encore de jouer le rôle qui est le sien dans la wilaya d’El Tarf''.

Rares sont, en effet, les reportages traitant de "questions de société et d’enquêtes sur les conflits sociaux qui sont convenablement rapportés", a soutenu ce journaliste, chercheur et ancien enseignant à l'université Chadli Bendjedid.

Pour sa part, Ali Bakhma, de la chaine télévisée Beur TV, a déclaré que quel que soit le média, le travail journalistique est complémentaire.

Il a notamment insisté sur le pouvoir d’impact de l’image qui constitue un "critère premier dans la sélection de l’information", ajoutant que lorsque l’image est forte, le téléspectateur retient beaucoup plus l’image que les propos qui y sont associés.

M.Bakhma a également évoqué les contraintes d’ordre technique auxquelles tout média audiovisuel est confronté, ajouté à cela "le choix, par moment, difficile des sujets à couvrir par le son et l’image".

Presse de proximité à El Tarf: un moyen d'information incontournable
  Publié le : lundi, 03 mai 2021 16:11     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez