Prendre toutes les dispositions pour un approvisionnement régulier en eau potable

Publié le : lundi, 29 mars 2021 09:33   Lu : 74 fois
Prendre toutes les dispositions pour un approvisionnement régulier en eau potable

ADRAR- Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, a mis en avant, dimanche à Adrar, la nécessité de prendre toutes les dispositions pour assurer un approvisionnement de la population en eau potable et définir les besoins du secteur selon les priorités.

Amorçant une visite de travail en compagnie des ministres des Finances et de l’Environnement, respectivement Aymène Benabderrahmane et Dalila Boudjemaa, par l’inspection d’un projet de château d’eau de 2.000 m3 dans la partie Nord de la ville d’Adrar, M.Mihoubi a appelé à la mobilisation des services de l’Algérienne des eaux (ADE), en coordination avec les pouvoirs publics concernés, pour mettre fin au phénomène des branchements illicites et résoudre cette question de sorte à améliorer les rendements l’efficience des entreprise. 

La délégation ministérielle a ensuite visité le projet d’un château de 2.000 m3 alimentant en eau les quartiers Ouest d’Adrar ainsi que neuf (9) ksour relevant de la commune. Un projet d’un coût de 350 millions DA, actuellement à 72% d’avancement de ses travaux et devant être livré à la fin juin prochain.

Selon les données du secteur, les besoins de la wilaya d’Adrar s’affichent à plus de 21.000 m3/jour, alors que 38.000 m3/jour sont distribués à partir de 14 unités de stockage d’une capacité de 11.780 m3.

Le réseau d’assainissement est lui de l’ordre de 226 km linéaires permettant un taux de couverture de 98% à travers les différentes communes et ksour de wilaya, selon la même source.

Au moins 54 opérations de développement ont été inscrites à l’actif du secteur des ressources en eau, au titre de différents programmes et pour un volume d’investissement de plus de 19 milliards DA, dont 40 opérations en cours de réalisation, huit (8) autres achevées et six (6) opérations clôturées, a-t-on fait savoir.


Lire aussi : Plus de 3.000 zones d’ombre à travers le pays raccordées en 2020 au réseau d’AEP


Le secteur fait état, en outre, d’un besoin en matière de raccordement entre les réservoirs pour assurer un approvisionnement régulier, en plus de la réalisation de forages profonds de consolidation et de substitution, des châteaux d’eau supplémentaires et la rénovation des réseaux vétustes, la réalisation d’études de système de traitement d es eaux usées des ksour et la réhabilitation des foggaras.

Le ministre des eaux et la délégation qui l’accompagne ont inauguré l’antenne locale de l’Aence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (Agire) et se sont enquis des conditions de fonctionnement de l’Agence nationale des ressources hydriques (ANRH) en matière d’étude et de diagnostic de la situation des ressources hydriques souterraines dans la région.

Après avoir inspecté le projet de transfert de l’exutoire des eaux usées du ksar de Koussam (commune de Timi) et son éloignement, la délégation ministérielle a mis en service un château d’eau de 1.000 m3 au ksar de Berbaa (commune d’Adrar).

Sur site, M.Mihoubi a mis l’accent sur la nécessité de redoubler d’efforts et de renforcer les moyens de réalisation pour accélérer la réalisation des projets importants.

Prendre toutes les dispositions pour un approvisionnement régulier en eau potable
  Publié le : lundi, 29 mars 2021 09:33     Catégorie : Régions     Lu : 74 foi (s)   Partagez