Impératif de régulariser la situation des branchements illicites aux réseaux d'AEP

Publié le : mercredi, 03 mars 2021 10:45   Lu : 99 fois

SKIKDA - Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi a mis l'accent, mardi à Skikda, sur la nécessité de régulariser la situation des branchements illicites au réseau de l'eau potable.

La priorité dans le traitement du problème des branchements illicites aux réseaux de l'eau potable doit être accordée à la régularisation et la mis en place des compteurs pour les abonnés, a déclaré le ministre en marge de sa visité d'inspection au barrage de Zerdezas, réaffirmant que "l'accès à l'eau constitue un droit constitutionnel".

Dans ce cadre, il a appelé à la prise des mesures qui s'imposent contre les auteurs de branchements illicites aux réseaux mais aussi contre ceux qui utilisent l'eau potable pour d'autre fins.

Le ministre a fait savoir, dans le même cadre, que son département s'attelait à amender la loi relative à la police des eaux chargée de la lutte contre les branchements arbitraires au réseau de l'eau potable, précisant que les principales modifications portent sur l'octroi de la qualité de police judiciaire aux agents relevant de ces équipes.

En marge de sa visite de la station d'épuration des eaux usées à Krouma, le ministre a rassuré qu"'en dépit du manque de précipitations en Algérie, le taux de remplissage des barrages est suffisant pour satisfaire les besoins des habitants".

"L'Algérie dispose des capacités nécessaires pour transférer l'eau d'un barrage à un autre le cas échéant", a assuré le ministre.

Le ministre a affirmé que l'"Algérie dispose de toutes les capacités pour le transfert des eaux d'un barrage à un autre si besoin est".

S'agissant de la situation de son secteur à Skikda, M. Mihoubi a indiqué qu'en dépit de l'existence, dans cette wilaya de plusieurs ressources en eau notamment de surface à savoir les quatre barrages auxquels de grandes quantités d'eau dessalées sont versées, il y a encore des lacunes en matière de distribution quotidienne de cette matière vitale.

Il a imputé cette situation au retard accusé dans certains projets dont a bénéficié la wilaya outre la vétusté des réseaux de distribution à l'origine de l'augmentation du taux de fuite estimé à Skikda entre 50 et 60%.

Dans l'objectif d'améliorer l'alimentation des habitants de la wilaya à travers nombre de communes et de quartiers, la wilaya a bénéficié d'une enveloppe financière "importante" pour rattraper le déficit accusé, a indiqué le ministre, affirmant que les citoyens ressentiront une amélioration avant l'avènement du mois sacré.

Il a également visité le barrage de Zardezas , la station de pompage dans la commune de Filfila et la station d'épuration des eaux usées à Skikda avant de terminer sa visite par l'inspection du projet de réalisation du périmètre d'irrigation dans la région de Zit El Anba au niveau de la commune de Bekkouch Lakhdar.

Impératif de régulariser la situation des branchements illicites aux réseaux d'AEP
  Publié le : mercredi, 03 mars 2021 10:45     Catégorie : Régions     Lu : 99 foi (s)   Partagez