Les manifestations du 27 février 62 confirment la capacité de la révolution à la mobilisation

Publié le : samedi, 27 février 2021 19:28   Lu : 50 fois
Les manifestations du 27 février 62 confirment la capacité de la révolution à la mobilisation

OUARGLA - Le secrétaire général (SG) du ministère des Moudjahidine et ayants-droit Laïd Rebika a indiqué samedi à Ouargla au cours d'une conférence que les manifestations du 27 février 1962 d’Ouargla "ont confirmé la capacité de la glorieuse Révolution à la mobilisation".

"Les Manifestations qu’a vécues Ouargla le 27 février 1962, ayant constitué une preuve de force, ont confirmé la capacité de la glorieuse révolution à la mobilisation", a affirmé M. Rebika en ouverture des travaux d’une conférence historique sur le thème "Les Manifestations du 27 février 1962 : mise en échec des desseins de la France coloniale dans le Sahara Algérien", animée à la maison de la culture Moufdi Zakaria d’Ouargla, dans le cadre de la commémoration du 59ème anniversaire de ce soulèvement populaire placé cette année sous le signe "Manifestations du 27 février 1962 d’Ouargla : concrétisation de l’Unité nationale".

"L’Algérie commémore avec grande fierté cet évènement historique qui traduit la détermination du peuple algérien à conquérir la bataille de recouvrement de la liberté et de la souveraineté nationale", a soutenu M. Rebika avant de mettre en valeur le patrimoine militant du peuple algérien et la grandeur de la guerre de libération nationale qui constitue un exemple et un fort élan aux mouvements de libération à travers le monde du joug colonial.

Le secrétaire général du ministère des Moudjahidine et ayants-droit a indiqué que la célébration de cet évènement historique vise à commémorer les haltes et épopées de la guerre de libération nationale et d’en faire des enseignements d’héroïsme, de fraternité et de cohésion aux générations montantes pour l’édification de l’Algérie Nouvelle.

Le même responsable a, à ce titre, invité les jeunes générations à lire et à s'intéresser à l’histoire (du pays), de prospecter l’avenir et d’œuvrer à la consolidation du front intérieur par le resserrement des rangs en vue de mettre en échec les velléités des détracteurs du pays et déjouer les desseins ignobles visant l’Algérie.

Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur la nécessité de faire preuve de conscience des défis à faire face et relever devant les situations que vivent les communautés, notamment régionales, et contribuer à la préservation de la stabilité du pays et de gagner le combat de construction d’une économie forte et intégrée dans l’économie mondiale.

Laïd Rebika s’est auparavant recueilli, en compagnie des autorités locales, des membres de la famille révolutionnaire et de nombreux citoyens à la mémoire de nos glorieux Chouhada au niveau du cimetière des martyrs de la ville d’Ouargla.

Il a visité, à l’occasion, une exposition sur les ouvrages historiques et la production audiovisuelle, avant de donner le coup d’envoi d’une campagne de boisement devant le parc de loisirs d’Ouargla jouxtant la RN-49.

L’occasion commémorative des manifestations du 27 février 1962 a donné lieu également à la dénomination au nom du Chahid Mohamed Bensalem, de l’unité principale de la protection civile (PC) au chef lieu de wilaya.

Media

Les manifestations du 27 février 62 confirment la capacité de la révolution à la mobilisation
  Publié le : samedi, 27 février 2021 19:28     Catégorie : Régions     Lu : 50 foi (s)   Partagez