Valorisation de l'arganier à Tindouf: diverses opérations en cours de concrétisation

Publié le : samedi, 27 février 2021 16:11   Lu : 435 fois
Valorisation de l'arganier à Tindouf: diverses opérations en cours de concrétisation

TINDOUF - Diverses opérations visant la régénération, la valorisation et la protection de l'arbre de l'arganier, espèce végétale rare en Algérie et menacée d'extinction, sont en cours de concrétisation dans la wilaya de Tindouf, ont indiqué des responsables de la Conservation des forêts (CF).

Les efforts menés pour la préservation de cet espèce végétale endémique aux nombreuses vertus cosmétiques, pharmaceutiques et diététiques ont donné lieu à la distribution de plants d'arganier aux agriculteurs de la wilaya pour mener des opérations de plantation graduelle à travers leurs exploitations.

Le principal objectif est de valoriser cet arbre, menacé à cause de plusieurs facteurs, notamment le surpâturage et l'exploitation abusive du bois, a expliqué le responsable du service technique à la Conservation des forêts de Tindouf, Abdelmoumène Mouzaoui.

Dans le cadre de ces actions de valorisation, la Conservation des fôrets a distribué 1.000 arbustes d'arganier aux agriculteurs (130 plants/agriculteur), à mettre en terre sur une surface de 200 ha, a-t-il ajouté.

Le responsable s'est d'ailleurs félicité des résultats "encourageants" enregistrés jusqu'à présent, grâce principalement à l'adoption d'un système moderne d'irrigation "goutte-à-goutte'' ainsi qu'un nouveau système appelé "Grow-Box'' ou "Water-Box'', a expliqué M. Mouzaoui .

Ce dernier système permet le développement des plants d'arganier grâce à une réserve d'eau placée à proximité le long de l'année, a-t-il détaillé, relevant ce système a été adopté suite à une convention signée entre la direction générale des Forêts (DGF) et le Programme onusien pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et une expérience pilote menée dans quatre wilayas, à savoir Skikda, Adrar, Illizi et Tindouf.

La convention a été signée dans le cadre de la Stratégie forestière-2030 pour une gestion durable de la richesse sylvicole, la lutte contre la déforestation, la réduction des effets des changements climatiques et la protection du sol et des ressources hydriques, selon le responsable.

 

Oeuvrer pour valoriser cette richesse sylvicole

 

Pour protéger et mettre en valeur les ressources naturelles de la région, notamment l'arganier et ses dérivés, une enveloppe de huit (8) millions dinars a été dégagée au titre d'un partenariat signé par la Conservation des forêts (CF) et la Chambre d'artisanat et des métiers (CAM) en vue de la formation de 200 femmes chargées de l'extraction de l'huile d'arganier.


Lire aussi: Tindouf: plusieurs actions pour la préservation de l’arganier


La protection et la réhabilitation du couvert végétal, notamment le développement de l'arganier dans la région, revêt une grande importance pour les autorités de la wilaya de Tindouf, qui se traduit par la prise d'une batterie de décisions, dont la création d'une réserve naturelle dans la région de Touiref Bouam.

Une enveloppe de 30 millions de dinars a été puisée du Fonds de développement des régions du Sud (FDRS) pour la réalisation d'une série de projets, dont un forage, deux (2) bassins équipés de générateur électrique, en plus d'un autre montant de 20 millions dinars destiné la réalisation d'un autre bassin d'irrigation, l'acquisition d'un camion-citerne et d'autres équipements d'irrigation et de points d'abreuvage du cheptel.

La pépinière de développement de cette essence sylvicole de Tindouf, qui fait partie de plus de 50 unités similaires réparties sur le territoire national, est en quête davantage de soutien pour mener à bien sa mission principale à savoir la préservation de cette richesse forestière et la mise en valeur des espèces rares à l'instar de l'arganier et de l'acacia, a ajouté M. Mouzaoui.

L'arganraie s'étend sur plus de 70 hectares dans la wilaya de Tindouf, peuplés de 5.257 arganiers, répartis sur les régions de Targuanet (300 arbres), Merkala (240) et Touiref Bouam (4.717), selon un recensement des services de la Conservation des forêts.

Concentré notamment dans cette région de l'extrême sud-ouest du pays, l'arganier, de la famille des sapotacées, pouvant atteindre 200 ans, offre une grande capacité d'adaptation aux conditions climatiques et permet de lutter contre la désertification et la sécheresse.

En plus de contribuer largement à la préservation de l'écosystème et de l'environnement, le bois de l'arganier constitue une source d’énergie, son feuillage est un fourrage pour les animaux et son fruit donne de l’huile d’argan.

Valorisation de l'arganier à Tindouf: diverses opérations en cours de concrétisation
  Publié le : samedi, 27 février 2021 16:11     Catégorie : Régions     Lu : 435 foi (s)   Partagez