Signature d’une convention pour la fabrication du premier moteur marin en Algérie 

Publié le : mercredi, 24 février 2021 19:19   Lu : 214 fois
Signature d’une convention pour la fabrication du premier moteur marin en Algérie 

CONSTANTINE - Une convention de partenariat a été signée mercredi à Constantine entre le Groupement Algeria Corporate Universities (GACU), le Groupe de services portuaires (Serport), l’entreprise des moteurs (EMO) de Constantine et la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT) en vue de la fabrication du premier moteur marin algérien.

Au titre de cette convention, les cadres et compétences des institutions partenaires mettront en commun leurs efforts pour "concrétiser le projet de fabrication de moteurs marins basé sur une stratégie de reproduction industrielle avec l’objectif d’assurer le plus grand taux d'intégration possible et de réduire la facture des importations", a indiqué en marge de la cérémonie de signature, le président directeur général (Pdg) du GACU, Sifi Ghrieb, précisant que ce partenariat intervient en application des orientations du président de la République Abdelmadjid Tebboune, visant à fournir des mesures de facilitation pour la propulsion de l’industrie maritime.

La première phase de ce projet vise à fabriquer dans les unités de l’EMO de Constantine, à partir du prototype mécanique "Diesel F6L912", un moteur adapté pour les canots d’amarrage ou d’autres embarcations au niveau des ports algériens utilisés dans différentes activités maritimes, a détaillé M. Ghrieb, soulignant l’ambition de produire "à moyen terme" d'autres types de moteurs robustes et efficaces afin de satisfaire la demande au niveau local.

De son côté, la directrice de l’EMO de Constantine, Nedjoua Kadri, a expliqué que la fabrication de ce type de moteurs avec un taux d'intégration d'au moins 70% et une réduction de 50% de son prix d’achat, permettra de couvrir le déficit enregistré dans la disponibilité de ce genre de moteurs dans le marché algérien et la fourniture de diverses pièces de rechange, en sus des opérations de maintenance et de réparation.

La même responsable a estimé que le premier moteur marin de fabrication algérienne sera commercialisé "à partir du mois de juin prochain" avec une production de 20 moteurs/jour, soit une moyenne mensuelle de 300 unités, soulignant qu’un budget estimatif d’environ 10 millions de dinars a été mobilisé pour la concrétisation de ce projet.

Inscrite dans le cadre de la concrétisation de projets communs entre les secteurs industriels, le secteur du transport maritime et le secteur de la recherche scientifique, ce partenariat vise à établir "des ponts opérationnels entre l'université algérienne, les centres de recherche scientifique et l'environnement socioéconomique et social", a signalé Mme Kadri.

A noter que la cérémonie de signature de cette convention de partenariat s'est tenue au siège de l’entreprise des moteurs (EMO) de Constantine, dans la localité d’Oued Hmimim (commune d’El Khroub).

Signature d’une convention pour la fabrication du premier moteur marin en Algérie 
  Publié le : mercredi, 24 février 2021 19:19     Catégorie : Régions     Lu : 214 foi (s)   Partagez