Bouira: Tikjda prise d’assaut par des centaines de visiteurs

Publié le : samedi, 16 janvier 2021 12:44   Lu : 160 fois
Bouira: Tikjda prise d’assaut par des centaines de visiteurs

BOUIRA – La station climatique de Tikjda (Est de Bouira), a été prise d'assaut ce week-end par des centaines de touristes et visiteurs venus de plusieurs wilayas du pays en quête de divertissement et de détente notamment en cette période de crise sanitaire, a-t-on constaté.

Depuis jeudi des centaines de touristes ont afflué vers ce site féerique culminant à plus de 1400 mètres d'altitude pour passer le week-end et oublier les tracas de la semaine.

Le nombre de visiteurs a redoublé vendredi matin. Des véhicules immatriculés dans différentes wilaya à l'image d'Alger, Bordj Bou Arreridj, Boumerdes, Béjaïa et M'Sila, ont pu atteindre les hauteurs de la station jusqu'à Tighzert.

"Nous profitons de chaque week-end pour sortir ensemble en famille pour rompre avec la routine et changer d'air. Tikjda est très belle, nous avons l'habitude de venir ici chaque fin de semaine", a confié à l'APS Ouail, un trentenaire venu d'Alger.

Le grand nombre de véhicules enregistré ce weekend a causé des embouteillages sur la route nationale n 33 menant vers Tikjda, ce qui a obligé beaucoup d'automobilistes à poursuivre leur balade à pied pour arriver au Centre national de sport et de loisir (CNSLT).


Lire aussi: Bouira: la neige recouvre Tikjda et lui redonne sa splendeur hivernale


Malgré le froid et le peu de commodités existantes à l'extérieur du CNSL en matière de structures de détente et de restauration, les touristes ont préféré quand même faire le voyage rien que pour admirer la beauté des paysages féeriques que leur offre dam nature.

Le CNSLT, qui dispose de 460 lits, ne propose que 50 % de ses capacités en raison du protocole sanitaire appliqué pour lutter contre la propagation de la pandémie de la Covid19.

"Nous recevons des familles, dont l'accueil se fait par réservation et les capacités utilisées ne sont actuellement qu'à 50% en raison du protocole sanitaire mis en place", a expliqué à l'APS le chargé de la communication du CNSLT, Mohamed-Ameziane Belkacemi.

Pour la restauration, les plats sont servis en chambre pour les familles de voyageurs accueillies, selon les détails fournis par M. Belkacemi.

 

 Une ambiance particulière

 

A l'extérieur du Centre, une ambiance particulière y règne. Visiblement, les familles et leurs enfants vivaient le bonheur de découvrir la splendeur du site, dont certains le font pour la première fois.

"C'est magnifique. Tikjda est un joyau touristique que nous devrions tous préserver et promouvoir", a avoué Nassim, un jeune visiteur venu d'Alger en compagnie de son ami Sid Ali.

Rencontrés sur les lieux, beaucoup de visiteurs ont opté pour des randonnées, des tours de pique-nique ainsi que des rencontres amicales et familiales autour d’un barbecue en pleine nature. Le plaisir qu’ils partagent ces touristes est unique, selon eux. "Le bonheur que nous vivions ensemble autour de ces grillades et au milieu de cette nature nous fait oublier tout le stress et la fatigue qui rangent nos quotidiens", disent-ils.

La station de Tikjda n’a jamais connu de tel assaut depuis bien longtemps.

"Le confinement et le stress nés de la crise sanitaire que vit le pays aurait été à l’origine de ce déferlement de vacanciers", a jugé Massinissa, un jeune originaire de la ville de Bouira.

Par ailleurs, l’afflux massif de visiteurs sur Tikjda et alentours notamment en période hivernale revêt une grande importance d’un point de vue touristique et économique. La promotion de cette destination nécessite plus d’effort en vue de réaliser davantage de structures de détente et de tourisme pour en tirer profit.

"La sécurité y est revenue, mais beaucoup de choses manquent dans ce merveilleux site qui jouit d’une richesse écologique considérable grâce à sa faune et sa flore. Les autorités concerné es doivent accorder plus d’importance à Tikjda et autres coins touristiques de la région pour lutter contre toute forme d’anarchie ou de pollution environnementale", a estimé le jeune Massinissa.

La création de parkings gardés pour véhicules, la réhabilitation des remontées mécaniques de Tikjda, la réalisation d’une station de ski, ainsi que l’aménagement de circuits pour randonnées et pique-nique et de petites structures de repos en bis, sont les doléances les plus soulevées par quelques touristiques approchés par l’APS.

Bouira: Tikjda prise d’assaut par des centaines de visiteurs
  Publié le : samedi, 16 janvier 2021 12:44     Catégorie : Régions     Lu : 160 foi (s)   Partagez