Développer les zones d'ombre pour améliorer les conditions de vie du citoyen

Publié le : vendredi, 08 janvier 2021 17:32   Lu : 2 fois
Développer les zones d'ombre pour améliorer les conditions de vie du citoyen

ADRAR - Le développement des zones d'ombre traduit la forte volonté des hautes autorités du pays d'améliorer les conditions de vie du citoyen là où ils se trouvent et quels que soient les défis de développement, a affirmé vendredi dans la wilaya déléguée de Timimoun (Adrar) le conseiller du Président de la République chargé des zones d'ombre, Brahim Merad.

Les efforts de développement déployés dans ces régions, notamment en matière de raccordement aux réseaux d'assainissement, entrent dans le cadre des mesures visant à épargner à leurs citoyens les risques majeurs mais aussi la préservation des activités économiques, à l'instar de l'agriculture de type oasien exercée dans ces contrées, a-t-il indiqué.

M. Merad a rappelé que les pouvoirs publics ont placé au centre de leur intérêt la garantie d'une vie décente au citoyen vivant dans ces zones d'ombre et faciliter à celles-ci leur développement, à travers leurs différents services et infrastructures, de sorte à assurer la stabilité des citoyens et inverser la tendance d'exode de la ville vers le monde rural.

Des démarches, dont la mise en forme traduit la concrétisation sur le terrain des engagements pris le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune pour éliminer les disparités entre les différentes régions du pays, a-t-il ajouté.

Le conseiller chargé des zones d'ombre a soutenu, dans ce contexte, que la wilaya d'Adrar a réussi dans une grande proportion en ce qui concerne l'exécution du programme de développement des zones d'ombre, en réalisant en une seule année de nombreux projets liés à l'approvisionnement en eau potable et en électricité, ainsi que le raccordement au réseau d'assainissement, influant ainsi positivement sur le cadre de vie général.


Lire aussi: Zones d'ombre: Tebboune exprime son mécontentement de la gestion de certains dossiers


Les efforts seront poursuivis pour parachever les programmes de développement, tout comme il sera veillé à une bonne exploitation des projets en vue d'atteindre l'essor économique espéré et le développement durable de ces zones d'ombre à l'effet d'inverser la tendance d'exode vers le monde rural, a-t-il assuré.  

La première journée de la visite de travail de M. Merad dans la wilaya d'Adrar, a été amorcée dans la wilaya déléguée de Timimoun où il a inspecté plusieurs projets de développement de zones d'ombre dans différentes communes et pris connaissance de préoccupations de leurs habitants.

Le désenclavement, la réalisation de structures et le raccordement aux réseaux divers, ont figuré parmi les principales préoccupations soulevées par la population locale qui a saisi aussi l'opportunité pour saluer les efforts déployés sur le terrain et ayant fait de ces zones d'ombre des chantiers ouverts dans différents domaines en rapport direct  avec le quotidien du citoyen.

Le conseiller du Président de la République chargé des zones d'ombre, Brahim Merad, poursuit sa visite de travail dans la wilaya d'Adrar, devant s'étaler sur cinq jours au cours desquels il s'enquerra de projets de développement dans  ses différents territoires.

Développer les zones d'ombre pour améliorer les conditions de vie du citoyen
  Publié le : vendredi, 08 janvier 2021 17:32     Catégorie : Régions     Lu : 2 foi (s)   Partagez