Tébessa: des efforts intenses pour développer la filière oléicole

Publié le : vendredi, 01 janvier 2021 13:19   Lu : 25 fois
Tébessa: des efforts intenses pour développer la filière oléicole

TEBESSA- L’épidémie de la Covid-19 a jeté de l'ombre sur divers secteurs en 2020 dans la wilaya de Tébessa sans toutefois écorner la velléité des responsables du secteur local de l’agriculture, qui ont accordé durant cette période, une importance majeure au développement de la filière oléicole et à l’extraction de l’huile d’olive, aidés en cela par le caractère agro-pastoral de cette région frontalière.

Dans le contexte de crise sanitaire, la Direction des services agricoles (DSA) s'est focalisée sur "l’accompagnement des agriculteurs sur le terrain en faisant appel à des techniciens et des spécialistes du domaine pour encadrer des sessions de formation et des sorties périodiques visant à guider et former les agriculteurs aux technique à suivre en la matière", indique le directeur local du secteur, Said Thamen.

"Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne de récolte des olives et l’extraction de l’huile d’olive, lancée début octobre 2020 et qui devra se poursuivre jusqu'en mars prochain en coordination avec la Chambre d'agriculture", précise M. Thamen.

Selon lui, pas moins de 1,6 million de litres d'huile d'olive ont été produits durant la saison agricole 2019-2020, tandis que la production prévisionnelle pour celle de 2020 -2021 dépassera 2,4 millions de litres, ce qui fera, dit-il, de la wilaya de Tébessa "un pôle important au niveau national en matière de production des olives et du pressage de l’huile".


Lire aussi : Vers le renforcement des exportations de l'huile d'olive algérienne vers l'étran


Faisant état de "superficies importantes allouées à la culture des oliviers dans cette wilaya", le DSA relève le "développement remarquable de la filière oléicole ces dernières années au vu de la disponibilité des terres et du climat approprié pour le développement des oliviers".

"La superficie agricole allouée à cette culture est estimée à environ 10.000 ha à Tébessa, répartis à travers plusieurs communes du Sud de la wilaya, dont Bir El Ater, Ferkane, Negrine et Safsaf El Ouesra", ajoute t-il.

De plus, dit-il, cette région compte plus de 1,17 million d'oliviers, dont près d'un (1) million d'arbres productifs, avec une production annuelle de 97.000 qx d'olives, dont 8.500 qx d'olives de table, tandis que le reste est destiné au pressage.

 

Nouveaux investissements et suivi régulier pour développer la filière

 

En dépit des conditions sanitaires et sociales exceptionnelles liées à la propagation du coronavirus, la filière oléicole dans la wilaya de Tébessa a été marquée en 2020 par l’avènement de plusieurs nouveaux investisseurs qui ont planté des surfaces importantes en oliviers, confortant ainsi les capacités de production locale des olives et l'extraction de l’huile.

"Ces nouvelles exploitations agricoles réparties à travers plusieurs communes frontalières, du Sud de la wilaya ont permis d'accroître la production locale d’olives de toutes sortes, en particulier celles destinées au pressage", précise M. Thamen.


Lire aussi : Huile d'olive: l'exportation dépend aussi de considérations politiqu


Oléiculteur depuis l’an 2000, Hocine Menas, met l’accent, pour sa part sur les conditions climatiques propices à l’essor de la culture des oliviers dans la région Sud de la wilaya, où "la filière se distingue dans cette région par la variété des olives produites, notamment les olives Ferkani, chemloul et sigoise".

"Réputée pour sa grande qualité, parmi 46 variétés, l’olive Ferkani a vu sa renommée dépasser les frontières algériennes", confie cet exploitant agricole qui possède actuellement pas moins de 3.600 oliviers avec un rendement de plus de 600 qx par an.

"Cette variété d’olives précisément est très prisée par les agriculteurs en raison de son rendement élevé et la qualité de son huile", explique M. Menas tout en assurant qu"’un (1) quintal d’olives Ferkani peut donner 32 litres d’huile d’olivede haute facture".

"Je produis annuellement pas moins de 12.000 litres de la meilleure huile d'olive vierge",  renchérit Hocine Menas, faisant part de son ambition d’augmenter sa production à 50.000 litres dans un proche avenir, une fois que les milliers d'arbustes actuellement en phase de croissance entreront en phase de production.

En coordination avec d’autres agriculteurs, il aspire, en outre, à "accroître les superficies consacrées à la plantation d'oliviers dans la région afin de hisser la wilaya en tête du classement national dans cette filière en termes de production et de qualité".

               

L’huilerie "Echadjara El Moubaraka" remporte le premier prix de la qualité

 

La wilaya de Tébessa s’est distinguée en 2020, lors de la troisième édition du concours de la meilleure huile d'olive vierge extra algérienne "Apulée 2020", à l’issue de laquelle la Société "Echadjara El Moubaraka" (l’arbre béni) de production et d’extraction d'huile d'olive vierge a décroché la médaille d'or et remporté la première place au niveau national.

Créée en 2013 par son propriétaire, Hocine Menas, dans la région de Oglet Ahmed, relevant de la commune de Bir El Ater (90 km au Sud de Tébessa), cette huilerie moderne a remporté ce sacre dans la catégorie "fruité mûr" parmi des dizaines de participants venus de différentes régions du pays.

Composé de neuf experts et spécialistes dans la dégustation de l'huile d'olive vierge, venus de l'intérieur mais aussi de l'extérieur du pays, le jury a décerné à l’huilerie "Echadjara El Moubaraka" le premier prix de la saison 2019-2020 de production des olives et d’extraction de l’huile, au cours du deuxième semestre de l'année 2020, pour son "produit original, naturel et sans additifs".


Lire aussi : Campagne oléicole à Boumerdes : affluence considérable au niveau des huileries


M.Menas qui perçoit cette consécration comme un "catalyseur pour progresser davantage dans ce domaine prometteur", fait état de son intention de "développer son projet créateur de dizaines d’emplois en vue d’accroître sa productivité".

L’oléiculteur confie, par ailleurs, que sa participation à ce concours, visant à raffermir l'esprit de concurrence entre les producteurs d'huile d'olive au niveau national, lui a permis de rencontrer plusieurs investisseurs dans le domaine et d'échanger les expériences.

Concernant la création de sa huilerie, M. Menas a imputé l’idée originelle à la "nature de la commune de Bir El Ater et les régions limitrophes du Sud, connues pour leur abondante production d’olives et d’arbres fruitiers de toutes sortes, afin d’alléger les difficultés des agriculteurs en matière de pressage de l’huile d’olive"

Enfin, il fait part de son ambition de commercialiser son produit à travers toutes les wilayas, n’excluant pas toutefois de "l’exporter vers différents pays étrangers".

Tébessa: des efforts intenses pour développer la filière oléicole
  Publié le : vendredi, 01 janvier 2021 13:19     Catégorie : Régions     Lu : 25 foi (s)   Partagez