Mila : une commission parlementaire constate les séquelles des séismes de juillet et août

Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 11:02   Lu : 1 fois
Mila : une commission parlementaire constate les séquelles des séismes de juillet et août

MILA- La Commission de l'habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement du territoire de l’Assemblée populaire nationale (APN) est arrivée, mardi à Mila, en vue de constater de visu les séquelles des deux secousses telluriques enregistrées, en juillet et août de l’année en cours et de s’enquérir des efforts fournies pour la prise en charge des sinistrés.

Présidée par M. Lakhdhar Brahimi, la Commission s’est rendue dans la localité d’El Kherba, la plus touchée par le séisme d’une magnitude de 4,9 sur l’échelle de Richter, ayant secoué, le 7 août passé, la wilaya, de Mila, occasionnant d’importants dégâts matériels à des bâtiments et équipements publics.

Selon M. Brahimi, les efforts de l’Etat consentis en vue de prendre en charge les sinistrés sont "grands" et portent sur différents aspects, logement, santé, enseignement et autres.

Cependant, a-t-il ajouté, il est indispensable de consentir davantage d’efforts, particulièrement en ce qui a trait à la nécessité de trouver une solution urgente pour les citoyens qui sont revenus dans leurs maisons touchées dans la localité d’El khorba et qui vivent dans des conditions difficiles, sans eau ni gaz naturel, en cette saison hivernale.

Le même parlementaire a affirmé à la presse qu’il importe, dès l’achèvement de l’étude géotechnique du sol de cette localité qui pâtit du phénomène de glissements de terrain, "de prendre les solutions indispensables au réapprovisionnement des citoyens en eau et en gaz naturel, ou de les reloger dans des logements décents".

La commission a en outre constaté, au niveau du même quartier, l'existence de logements menaçant ruine, ce qui nécessite, selon lui, un recensement des bâtiments et une prise de mesures nécessaires à leur démolition "urgente", afin d'éviter les dégâts qui pourraient en résulter, relevant en même temps la nécessité pour l'organisme de contrôle technique de la construction (CTC) de "s'enquérir des bâtisses impactées en vue d'évaluer et de reclasser les nouveaux dégâts".


Lire aussi : Séisme de Mila: les listes préliminaires des concernés par l’indemnisation élaborées


Le président de la Commission de l’habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement du territoire à l’Assemblée populaire nationale (APN) a souligné la nécessité de verser les aides à ceux qui les méritent parmi les sinistrés, afin de préserver les fonds de l'Etat, appelant les citoyens à faire preuve de responsabilité et de coordination avec les autorités à l'effet de traiter ce dossier comme il le faut.

M.Brahimi a également reçu, en présence des membres de la commission, une présentation détaillée sur les procédures de prise en charge du dossier au niveau du cabinet du wali, promettant de transmettre ce qu'il a constaté au wali de Mila et de présenter un rapport "intégral" au Premier ministre et au ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, ainsi qu'à ceux des Ressources en Eau et des Travaux Publics, pour l'étudier et trouver une solution définitive au dossier.

La commission parlementaire a conclu sa visite dans la wilaya par l'inspection de la cité qui abrite les sinistrés du séisme, sur le site "Ferdoua", commune de Sidi Marouan, où a été relogée une première vague des familles touchées résidant dans le quartier "El Kherba" et la vieille ville de Mila (au nombre de 181 familles).

Mila : une commission parlementaire constate les séquelles des séismes de juillet et août
  Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 11:02     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez