Zones d'ombre: améliorer le cadre de vie, une des priorités du ministère de l'Habitat

Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 10:56   Lu : 11 fois
Zones d'ombre: améliorer le cadre de vie, une des priorités du ministère de l'Habitat

CONSTANTINE - L’amélioration du cadre de vie dans les zones d’ombre dans tout le territoire national "figure parmi les priorités" du ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville qui "oeuvre à répondre aux besoins exprimés" notamment en matière d’aménagement et de dotation en équipements d’accompagnement nécessaires, a affirmé mardi à Constantine le premier responsable de ce département Kamel Nasri.

 Dans un point de presse, en marge d’une visite de travail dans cette wilaya, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville a précisé que son département ministériel s’est engagé à "accorder plus d’attention au développement dans ces régions et répondre aux besoins exprimés, notamment en matière d’aménagement et équipements d’accompagnement".

"Les zones d’ombre doivent bénéficier, au même titre que les pôles urbains réalisés un peu partout à travers les différentes wilayas du pays, de l’effort de l’Etat en matière d’amélioration du cadre de vie des citoyens, a souligné M. Nasri, faisant état de l’élaboration d’un état des lieux "minutieux" sur la situation dans ces régions afin de déterminer la valeur des budgets à prévoir pour renforcer le développement dans ces régions.

A ce titre, le ministre a donné des instructions aux responsables concernés de la wilaya de Constantine à l’effet de verser le reliquat du budget alloué dans le cadre de l’aménagement extérieur dans des programmes de logements, pour renforcer l’aménagement dans les zones d’ombre.


Lire aussi: La couverture des zones d’ombre en matière de développement "est très considérable"


Affirmant que l’aménagement urbain se poursuit à travers les cités et pôles urbains de toutes les wilayas du pays, le ministre a appelé à un vaste travail de concertation et de communication entre les responsables locaux et les habitants des zones d’ombre pour déterminer les besoins et permettre aux pouvoirs publics d’évaluer les budgets à verser à cet effet.

Le ministre qui a présidé à son arrivée à Constantine, une cérémonie de distribution de 6.375 de type location-vente de l’Agence nationale pour l'amélioration et le développement du logement (AADL) (une des plus grandes opérations à l’échelle nationale), a réitéré l’engagement de son département à accompagner toutes les initiatives prises localement pour résoudre les difficultés et contraintes entravant la réception des logements des formules promotionnels aidés (LPA) et sociaux participatifs (LSP) dont certains programmes sont en souffrance depuis 2006.

Le ministre de l’Habitat a donné des instructions fermes aux responsables de l’Office de promotion et de gestion immobilière OPGI à l’effet d’accélérer la cadence des travaux sur les chantiers du logement public locatif (LPL) et commencer à réceptionner 12.000 unités de la même formule dans la période allant du premier trimestre 2021 jusqu’au troisième trimestre de la même année".

S’agissant de l’avancement du dossier de mise en conformité des construction et leur achèvement, conformément à la loi 15-08, le ministre constatant un retard en la matière dans la wilaya de Constantine, a mis en garde contre toute tentative de fraude ou mauvaise intention de la part des citoyens concernés qui risquent des peines plus ou moins lourdes.

A ce titre, M. Nasri qui a indiqué que l’Etat demeure intolérant devant toute tentative de fraude pour bénéficier illégalement des aides sociales dans le cadre du logement, a rappelé que la loi prévoit des peines allant de 1 an jusqu’à 3 ans de prison pour la fausse déclaration et de 2 ans à 6 ans pour les employés impliqués dans ce genre de trafic.

Au cours de sa visite à Constantine, le ministre a procédé à la pose de la première pierre du projets de réalisation de 1.500 LPL à l’extension ouest de la circonscription administrative Ali Mendjeli, et 600 unités de même type au pôle urbain Massinissa dans la commune d’El Khroub.

Il a également inauguré sur le même site (Massinissa) un lycée dénommé au nom du moudjahid décédé Mohamed Boumédienne, et un groupe scolaire baptisé au nom du moudjahid décédé Rebaî Ahmed.

Auparavant, le ministre avait inauguré à Ali Mendjeli, la nouvelle cité de 1.500 logements AADL baptisée au nom du moudjahid décédé Ali Khenchouche, avant d’assister à un exposé portant sur l’aménagement des unités de voisinage UV de la circonscription administrative Ali Mendjeli.

Zones d'ombre: améliorer le cadre de vie, une des priorités du ministère de l'Habitat
  Publié le : mercredi, 30 décembre 2020 10:56     Catégorie : Régions     Lu : 11 foi (s)   Partagez