Boumerdes: légère hausse de la production halieutique en 2020, malgré de la pandémie

Publié le : jeudi, 24 décembre 2020 19:02   Lu : 22 fois
Boumerdes: légère hausse de la production halieutique en 2020, malgré de la pandémie

BOUMERDES - La production halieutique et notamment de pélagiques (poissons bleus) a connu une légère hausse depuis le début de l'année 2020 au 15 du mois courant, comparativement à la même période de l'année 2019 et ce malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, a-t-on appris, jeudi, du directeur local de la pêche et des productions halieutiques (DPPH).

Le DPPH, Kadri Chérif à indiqué à l'APS que la production halieutique pour la période suscitée à atteint les 6.000 tonnes soit une hausse de près de 2% comparativement à la même période de 2019, ce qui est "positif", eu égard du contexte pandémique qui a paralysé l'activité de pêche pendant une longue période, a-t-il relevé. La production halieutique enregistrée cette durant la même période de 2019 n'a pas dépassé les 5.800 tonnes, a signalé le DPRH.

Le gros de la production de cette année a été réalisé durant les mois de janvier, février, avril, mai, octobre et décembre, avec une production mensuelle estimée entre 600 et 900 tonnes, a observé le même responsable qui a précisé que 90% de la production halieutique est représenté par les pélagiques (sardines et enchois) et le reste représente d'autres espèces de poissons, moules et crustacés.

Cette hausse de la production a été toutefois accompagnée par une "perturbation" dans l'offre halieutique sur les marchés locaux, ce qui s'est répercuté négativement sur les prix qui ont connu des fluctuations. A ce titre le prix du Kg de sardines, poisson le plus consommé, a atteint les 400 DA, puis les 500 DA avant d'atteindre la barre des 700 DA, durant certaines périodes de l'année en cours, signale-t-on.

Exceptionnellement, une baisse a été enregistrée durant l'été dernier, suite à des indices annonçant une bonne saison halieutique. Durant cette période la sardine a été cédé contre 200 ou 250 DA/Kg, avant de connaître une nouvelle hausse qui se maintient à ce jour.

L'augmentation de la production halieutique enregistrée est liée notamment à l'adaptation des professionnels de la pêche aux différentes mesures de prévention contre la pandémie de la Covid-19 après la reprise de l'activité, un recul des pannes sur les bateaux de pêche, et un climat et des courants marins favorables de ces derniers mois et qui ont encouragé les pêcheurs à redoubler d'efforts et à multiplier les sorties en mer, a précisé le DPRH.

La baisse des contraventions commises par des pêcheurs et l'interdiction d'exercer pendant la période de repos biologique (du 1er mai au 31août) qui a frappé les propriétaires de chalutiers, afin de préserver la ressource halieutique, ont également contribué à cette hausse de production, a-t-on ajouté.

La côte de la wilaya s'étend sur près de 100 Km, de la localité d'Afir à l'est à Boudouaou-maritime à l'est et compte 9 plages d'échouage et trois ports principaux d'une capacité d'accueil d'une flotille de pêche 409 embarcations et qui activent actuellement au niveau de toute les infrastructures portuaires  locales.

Sur ces 409 embarcations 200 exercent au niveau du port de Zemouri, plus de 100 à Dellys et 100 autres unités de pêche a Cap Djinet. Plus de 4000 professionnels entre artisans et pêcheurs  dont 3700 inscrits.

Boumerdes: légère hausse de la production halieutique en 2020, malgré de la pandémie
  Publié le : jeudi, 24 décembre 2020 19:02     Catégorie : Régions     Lu : 22 foi (s)   Partagez