Création de postes d'emploi pour une meilleure prise en charge des zones d'ombre

Publié le : mardi, 22 décembre 2020 11:12   Lu : 37 fois
Création de postes d'emploi pour une meilleure prise en charge des zones d'ombre

TIPASA - Le Conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre, Brahim Merrad a affirmé, lundi à Tipasa, que la dynamique opérée dans les zones d'ombre était à même d'engager une réflexion sur leur revitalisation, à travers la création de postes d'emploi pour une meilleure prise en charge de ces zones à l'avenir.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à cette wilaya pour s'enquérir de près de la situation des zones d'ombre, M. Merrad a précisé que "la relance des projets dans ces zones durant l'année en cours a insufflé une grande dynamique pour y améliorer les conditions de vie et y créer de l'emploi".

"Cette dynamique nous amène à engager une réflexion sur la possibilité de créer de nouveaux postes d'emploi à travers l'aménagement de micro-zones d'activité consacrées aux différentes spécialités de l'agriculture", a-t-il dit.

Il a cité, à titre d'exemple, la wilaya de Tipasa, une région agricole par excellence, où il y a possibilité de créer des micro-zones d'activité pour la production du miel et dérivés ainsi que des huiles naturelles et autres  produits, permettant d'associer la femme au foyer, aux côtés des jeunes, aux activités d'emballage et de conditionnement de certains produits agricoles.

Rappelant le lancement de 50% des projets de santé dans les zones d'ombre durant l'année en cours, en dépit de la situation financière difficile, le Conseiller du président de la République a assuré que l'année 2021 sera "l'année des zones d'ombre par excellence".

Il a fait savoir que des enveloppes financières "considérables" avaient été allouées, au titre de la loi de finance 2021, dont 50 milliards de DA dans le cadre du programme du Plan communal de développement (PCD), 20 milliards de DA consacrés à l'amélioration urbaine et d'autres enveloppes financières octroyées à plusieurs secteurs en relation avec la vie quotidienne du citoyen, à l'image de la santé, l'éducation, les routes et le transport.


Lire aussi: Zones d'ombre: un dossier hautement prioritaire pour le Président Tebboune


Concernant la wilaya de Tipasa , M. Merrad qui était accompagné de Mme Labiba Ouinaz, wali de Tipasa, a indiqué que les projets connaissaient un taux d'avancement "appréciable" notamment les routes, les travaux de désenclavement, l'alimentation en énergie et la scolarisation. Cependant, il reste quelques problèmes en suspens, a-t-il dit, s'engageant à les régler, en coordination avec les autorités locales.

Cette 19e visite du conseiller du président de la République dans des zones d'ombre intervient en application des instructions du Président de la Républiques pour s'enquérir de près de la situation de ces zones, afin d'unifier les visions avec les responsables locaux et d'adresser un message fort au citoyen, à travers la concrétisation de toutes les opérations programmées.

Le même responsable a inspecté les zones d'ombre des communes de Menaceur (région montagnarde) qui recense 15 projets, de Bourkika et de Sidi Rached où il a reçu d'amples explications sur les projets prévus.M. Merrad a également pris connaissance des préoccupations et problèmes des citoyens de ces zones liés essentiellement à la scolarisation, à l'eau potable et au transport.

La visite de M. Merrad se poursuivra mardi à Tipasa pour s'enquérir de l'avancement des projets et de la situation des zones d'ombre dans les communes de Damous, Beni Mileuk et Merad.

Pour rappel, la wilaya de Tipasa recense 408 zones d'ombre réparties sur 27 communes auxquelles une enveloppe financière de 5,5 mds DA a été allouée.

Lors de l'année en cours, 212 projets ont été lancés dont 195 achevés. La réception des projets restants est prévue au premier trimestre de l'année prochaine.

Création de postes d'emploi pour une meilleure prise en charge des zones d'ombre
  Publié le : mardi, 22 décembre 2020 11:12     Catégorie : Régions     Lu : 37 foi (s)   Partagez