Bouira: la neige recouvre Tikjda et lui redonne sa splendeur hivernale

Publié le : dimanche, 06 décembre 2020 12:39   Lu : 159 fois
Bouira: la neige recouvre Tikjda et lui redonne sa splendeur hivernale

BOUIRA - Drapées d'un burnous blanc, les hauteurs du Djurdjura, abritant la station climatique de Tikjda (nord-est de Bouira), ont renoué avec la splendeur de l'hiver, suite aux importantes quantités de neige tombées ces dernières 24 heures dans la région.

Après plusieurs semaines d’attente, la neige est revenue sur les sommets de la chaîne montagneuse du Djurdjura pour couvrir les hauteurs, notamment la station de Tikjda culminant à plus de 1400 mètres d’altitude.

Le site a enregistré ces dernières 24 heures d’importantes chutes de neige, qui, d’ailleurs, ont bloqué la route nationale 33 reliant Bouira à Tizi-Ouzou via le mont de Tizi N’Kouilal.

"La route a été rouverte ce matin par les services de la direction des travaux publics juqu’à l’Akouker. Les automobilistes ne peuvent pas aller au-delà de l’Akouker, il y a un risque de dérapage en ces périodes de neige et de verglas", a expliqué à l’APS le chargé de communication du Centre national des sports et loisirs de Tikjda (CNSLT), Mohamed Ameziane Belkacemi.

Aux alentours du site, beaucoup de familles ont préféré s’y rendre pour profiter de ces moments de neige. Les cris de joie des enfants venus avec leurs familles et qui jouaient aux boules-de-neige au milieu de ce site féerique, créent une ambiance particulière.

"C’est pour le troisième jour consécutif que je viens ici avec ma petite famille pour admirer la blancheur de la neige à Tikjda, c’est vraiment magnifique, nous sommes en train de vivre une véritable joie notamment en cette période de pandémie qui nous a privé de tout", a avoué Idir, un quadragénaire venu de M’Chedallah.

Une blancheur immaculée, qui recouvre les monts surplombant le site de Tikjda, a voilé les paysages grisonnant et noir des espaces naturels ravagés en été dernier par une vague d’incendies de forêts. "La neige nous redonne de l’espoir et de la vie après une période de forte chaleur et d’incendies", a ajouté Idir.

Sur la route montant de Bouira vers le CNSLT, un grand nombre d’automobilistes se garent sur les bas-côtés pour se détendre et admirer avec leurs familles la beauté exceptionnelle que leur offre Dame nature en cette période hivernale. "Durant le week-end, les visiteurs véhiculés ne trouvent pas facilement de places pour stationner leurs voitures, car il y a du monde", a confié Amar, un jeune âgé d’une trentaine d’années et issu du village de la Crête Rouge.

Les visiteurs ne peuvent pas, toutefois, accéder au CNSLT en cette période de crise sanitaire, où un strict protocole sanitaire est imposé uniquement aux employés du centre et aux équipes nationales notamment celle d’Athlétisme, en stage de préparation depuis le 11 novembre dernier.

"Nous, et tous les employés du centre ainsi que les membres de l’Equipe nationale d’athlétisme, sommes soumis à un strict protocole sanitaire pour lutter contre la propagation du virus de la Covid-19 à l’intérieur de cet établissement ", a souligné M. Belkacemi.

A l’extérieur de la station, les familles ont brisé le mûr de la peur pour sortir et rompre avec la routine du confinement qui a trop duré. "Ce n’est pas évident de résister avec le confinement, la pandémie et la routine qui ont duré des mois, nous sommes obligés de rompre avec ce stress et pratiquer nos loisirs qui nous donnent de la joie", a reconnu le jeune Amar.

Cette période de neige constitue aussi une aubaine aux amoureux du ski, dont beaucoup de sportifs viennent chaque hiver de plusieurs wilayas du pays pour pratiquer leur sport favori sur le mont d’Akouker, près de Tikjda.

"Cette année, c’est à cause de la pandémie de la Covid-19 que la pratique de ce sport a été suspendue, mais nous reprendrons après la fin de cette période de crise sanitaire", a expliqué le président de la ligue locale de ski et des sports de montagne, M. Mouloud Mouhous.

Bouira compte au total une douzaine de clubs de Ski, "mais, il n'y a que 4 à cinq clubs qui pratiquent ce sport sur le terrain. Les autres ont des problèmes de moyens. Cette période de forte neige est idéale pour renouer avec ce loisir", a ajouté M. Mouhous à l’APS.

Bouira: la neige recouvre Tikjda et lui redonne sa splendeur hivernale
  Publié le : dimanche, 06 décembre 2020 12:39     Catégorie : Régions     Lu : 159 foi (s)   Partagez